Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Terillos

jeudi 29 juillet 2021, par ljallamion

Terillos (début 5ème siècle av. jc)

Fils de Crinippus, tyran [1] de Himère [2], en Sicile [3].

Aucune source ne relate l’accession au pouvoir de Terillos et aucune information n’est disponible pour les historiens concernant la durée ou les événements de son règne. Les connaissances sur Terillos proviennent essentiellement de ses interactions avec d’autres personnages historiques.

Terillos cherche à consolider son pouvoir comme tyran d’Himère en donnant sa fille Cydippe en mariage à Anaxilas II, tyran de Rhêgion [4]. Il entretient également de bonnes relations avec le général carthaginois Hamilcar Barca.

Quand Terillos fut expulsé d’Himère par Théron d’Acragas, tyran d’Agrigente [5], il demanda l’aide des Carthaginois [6].

Son gendre offre ses propres enfants en otage aux Carthaginois. En réponse, les Carthaginois décident de restaurer le pouvoir de Terillos à Himère, en utilisant sa requête comme base afin d’étendre leur pouvoir en Sicile.

L’expulsion de Terillos par Theron d’Acragas sert ainsi de prétexte à une grande expédition carthaginoise, sous Hamilcar, contre les cités grecques de Sicile, qui se solde par une défaite majeure des Carthaginois à la bataille d’Himère [7] en 480 av. jc.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Lorenzo Braccesi, I tiranni di Sicilia, Rome -Bari, Editori Laterza, 1998 (ISBN 978-88-420-5566-2)

Notes

[1] Dans la Grèce antique, un tyran était un homme qui disposait d’un pouvoir assuré par la force ; ce pouvait être un ancien magistrat, parfois même un esclave, arrivé au pouvoir après un coup d’État, par ruse plus que par violence. Les tyrans ne prirent jamais officiellement le titre de tyran, et il n’y eut pas de titre général et officiel pour les désigner, c’est pourquoi on leur donne le nom dont leurs ennemis les stigmatisaient.

[2] Himère est une ancienne cité grecque située sur la côte septentrionale de la Sicile, à l’est de Palerme. Himère a été fondée par Zanklê (Messine) vers 648 av. jc. Carthage, qui tente de s’en emparer, y est vaincue en 480 av. jc par Gélon, tyran de Syracuse. Mais en 409 av. jc, la ville est prise par les Carthaginois qui massacrent la population et détruisent totalement la cité.

[3] La Sicile est la plus grande île méditerranéenne. Avec une superficie de 25 708 km², c’est la région la plus étendue de l’Italie et son territoire est constitué de neuf anciennes provinces à leur tour partagées en 390 municipalités. Elle est également la seule région italienne à compter 2 des 10 villes les plus peuplées du pays : Palerme et Catane. Son chef-lieu est Palerme.

[4] Rhêgion ou Rhegium est une colonie grecque d’Italie fondée vers 723 av. jc par des Zancléens secondés des Chalcidiens menés par Antimnestos, peut-être accompagnés de Messéniens du Péloponnèse sous la conduite d’Alcidamidas. C’est aujourd’hui Reggio de Calabre. Cette fondation jouit d’une position stratégique face au détroit de Messine et complète ainsi Zancle fondée quelques années auparavant. Elle est soumise par Denys l’Ancien, tyran de Syracuse de 388 à 351 av. jc, puis par les Romains en 270 av. jc.

[5] Agrigente est une ville, située en Sicile, elle fut fondée en 582 av. jc par la cité de Géla, sur le site de la ville actuelle. La cité connaît une expansion géographique au 6ème siècle av. jc sous la direction des tyrans. Le premier s’appelait Phalaris et l’apogée arrive avec Théron, victorieux des Carthaginois à la bataille d’Himère en 480 av. jc. La ville s’embellit grâce à la main d’œuvre capturée lors de cette bataille. La Vallée des Temples est entourée d’une muraille de 12 kilomètres. Agrigente s’enrichit dans le commerce du vin et de l’huile, notamment avec Carthage. En 406 av. jc, Hannibal assiège Agrigente : il interdit le relèvement des remparts, détruit le temple d’Athéna et massacre une partie des habitants. En 339 av. jc, les Carthaginois sont vaincus : Timoléon reconstruit la muraille et la ville. Pendant la première guerre punique (264-241 av. jc.), Agrigente fut prise par les Romains en 262 av. jc. En 211 av. jc, la ville tombe définitivement dans le giron de Rome.

[6] Carthage est une ville tunisienne située au nord-est de la capitale Tunis. L’ancienne cité punique, détruite puis reconstruite par les Romains qui en font la capitale de la province d’Afrique proconsulaire, est aujourd’hui l’une des municipalités les plus huppées du Grand Tunis, résidence officielle du président de la République, regroupant de nombreuses résidences d’ambassadeurs ou de richissimes fortunes tunisiennes et expatriées. La ville possède encore de nombreux sites archéologiques, romains pour la plupart avec quelques éléments puniques,

[7] La bataille d’Himère se déroule en 480 av. jc. Elle oppose Hamilcar de Giscon qui dirige les troupes carthaginoises tandis que Gélon tyran de Syracuse dirige des troupes grecques. Carthage subit une lourde défaite, ce qui met un terme à ses tentatives de mainmise sur la Sicile pendant 70 ans.