Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Oswine de Kent

jeudi 27 mai 2021, par ljallamion

Oswine de Kent

Roi de Kent à la fin des années 680

Il appartient à la lignée royale du Kent [1], “les Oiscingas”. Sa position dans la généalogie royale n’est pas connue avec certitude, mais il pourrait être un descendant d’Eormenred, un prince ayant vécu vers le milieu du 7ème siècle.

Oswine monte sur le trône dans une période troublée. Son autorité est limitée à la moitié orientale du royaume, autour de la ville de Canterbury [2]. L’autre moitié du Kent, autour de Rochester [3], est gouvernée par Swæfheard , un membre de la famille royale des Saxons de l’Est.

Chacun d’eux apparaît comme témoin sur les chartes de l’autre, ce qui suggère une division pacifique du royaume entre deux monarques de rang égal. Le roi AEthelred de Mercie semble avoir apporté son soutien à Oswine.

Oswine est renversé en 690 ou 691 par Wihtred, décrit par Bède le Vénérable comme le souverain légal. En effet, il est fils de roi, ce qui n’est pas le cas d’Oswine. Son sort ultérieur est inconnu.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de D. P. Kirby, The Earliest English Kings, Routledge, 2000 (ISBN 0-415-24211-8).

Notes

[1] Le Kent est un royaume anglo-saxon fondé au 5ème siècle par les Jutes dans le sud-est de l’Angleterre. Il correspond approximativement au territoire occupé par le peuple celtique des Cantiaci avant la conquête romaine, et à l’actuel comté de Kent. C’est le premier royaume anglo-saxon converti au christianisme, et il atteint son apogée au début du 7ème siècle sous le roi Æthelberht.

[2] Canterbury, ou en français Cantorbéry, est une petite cité du Kent, dans l’extrémité sud-est de l’Angleterre, sur la rivière Stour, à 86,4 km de Londres. Ancienne capitale du royaume de Kent, elle est l’une des villes les plus anciennes du pays. Augustin de Cantorbéry convertit la ville, ainsi que le roi Æthelbert de Kent et en fait pour lui un siège épiscopal en 597. La ville devient rapidement le siège de l’archevêque primat d’Angleterre. Les neuf premiers archevêques sont canonisés, ainsi qu’Adrien de Cantorbéry. Les autres archevêques canonisés sont les saints Dunstan, Alphège, Anselme et Thomas Becket. La cité devient un grand centre de pèlerinage durant le Moyen Âge, ce qui inspira les Contes de Canterbury de Geoffrey Chaucer. Depuis le 16ème siècle, la ville est le siège du chef spirituel de l’Église d’Angleterre et de l’anglicanisme.

[3] Rochester est un ancienne cité à coté de la River Medway dans le Kent, au sud-est de l’Angleterre, situé à environ 50 km de Londres.