Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Tian Qianqiu

vendredi 21 mai 2021, par ljallamion

Tian Qianqiu (mort en 77 av. jc)

Membre de la dynastie Han [1], il servi comme 1er ministre pendant 12 ans sous le règne de l’empereur Wu de Han et l’empereur Zhao de Han.

En raison de son âge avancé, l’empereur Zhao lui permit d’utiliser un char comme moyen de transport pour assister aux audiences, au lieu de rester à pied. Ainsi, il était aussi connu comme "Premier ministre du char" ou "Che Qianqiu", son entrée dans le Livre des Han [2] est répertoriée sous ce nom.

Selon le livre des Han, Tian était un descendant de la maison dirigeante du duché de Qi [3]. Sa famille a émigré dans le pays de Changling [4] où il est né. Son premier rendez-vous à la cour impériale fut Gaoqinglang, gardien du sanctuaire de l’ empereur Gaozu de Han fondateur de la dynastie Han.

Après la rébellion provoquée par le prince héritier Wei, il s’est tenu aux côtés du prince héritier en soulignant les carences de l’empereur Wu en tant que père. L’empereur Wu a été impressionné par sa droiture et l’a nommé au poste de “Dahonglu”. Peu de temps après, Tian devint Premier ministre et obtint le titre de "Fu Min Hou" [5].

Bien que Tian reste 1er ministre jusqu’à sa mort en 77 av. jc, il ne réalisa aucune avancée politique majeure. Huo Guang, de son côté, est devenu le dirigeant de facto de la Chine sous le règne de l’empereur Zhao de Han. Peut-être en raison de sa nonchalance politique, Tian a été applaudi par Huo pour sa "prudence".

Tian a organisé le débat sur le sel et le fer lors de la sixième année de Shiyuan en 81 av. jc. Pendant le débat, Tian a gardé le silence sans mot dire.

Huan Kuan, l’enregistreur du débat, a par la suite reproché à ce dernier d’être extrêmement évasif. Cependant, sans autre jugement, on peut dire que Tian a maintenu sa neutralité pendant le débat.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Tian Qianqiu Traduit par mes soins

Notes

[1] La dynastie Han régna sur la Chine de 206 av. jc à 220 apr. jc. Deuxième des dynasties impériales, elle succéda à la dynastie Qin (221 - 206 av. jc) et fut suivie de la période des Trois Royaumes (220 - 265). Fondée par Liu Bang, chef de guerre d’origine paysanne révolté contre la dynastie Qin, elle compta 28 empereurs.

[2] Le Han shu ou Livre des Han est un livre classique d’histoire chinoise qui couvre l’histoire des Han occidentaux de 206 av. jc à 25 ap . jc. On l’appelle aussi parfois Livre des Han antérieurs pour le distinguer du Livre des Han postérieurs qui couvre l’histoire des Han orientaux (25-220). Cette histoire fut commencée par Ban Biao. À sa mort, Ban Gu le fils aîné de Ban Biao, a continué à travailler à l’ouvrage qui finit par atteindre cent volumes, incluant des sections sur le droit, les sciences, la géographie et la littérature. Sa soeur Ban Zhao termina le Livre en 111, 19 ans après l’emprisonnement de son frère. Elle rédigea aussi les volumes mineurs de chronologie (vol. 13-20) et d’astronomie (vol. 26).

[3] Qi était un État relativement puissant des périodes des Printemps et Automnes et des Royaumes combattants.

[4] Xianyang est une ville-préfecture de la province du Shaanxi en Chine. Elle se trouve sur la rive Nord du Yangzi Jiang, et à 25 km au Nord-ouest de Xi’an, la capitale provinciale. Xianyang fut la capitale de la dynastie Qin, et le célèbre mausolée de l’empereur Qin se trouve à proximité.

[5] marquis qui enrichit le peuple