Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Achille Tatius

samedi 24 avril 2021, par ljallamion

Achille Tatius

Écrivain grec ayant probablement vécu au 2ème siècle

Il est surtout connu comme auteur de l’ouvrage, Leucippé et Clitophon [1], mais il l’est aussi d’une “Introduction aux Phénomènes d’Aratos”, également conservée.

La Souda [2] contient à son sujet la notice suivante : Achille Tatius d’Alexandrie écrivit l’Histoire de Leucippé et Clitophon et d’autres histoires amoureuses, en huit livres. A la fin de sa vie, il devint chrétien et évêque. Il écrivit aussi sur la sphère et l’étymologie, et une Histoire mélangée, qui traite de nombreux personnages importants et admirables.

La conversion et l’épiscopat d’Achille Tatius mentionnés sont invérifiables et improbables : il s’agit sans doute d’une légende élaborée a posteriori, semblable à celle qui circulait au sujet d’ Héliodore d’Émèse .

L’époque à laquelle a vécu Achille Tatius est difficile à estimer, comme c’est le cas pour d’autres auteurs de romans grecs. La paléographie [3] permet de dater de la fin du 2ème siècle les papyri les plus anciens du Roman de Leucippé et Clitophon, ce qui constitue un “terminus ante quem”. Ces découvertes ont démenti les estimations antérieures qui situaient plutôt Tatius à une époque nettement plus tardive.

Quant à l’indication qui se trouve à la fois dans la Bibliothèque de Photios et dans la Souda, selon laquelle il était d’Alexandrie [4], elle est peut-être seulement inspirée par les descriptions précises de cette ville que l’on trouve dans l’ouvrage.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Achille Tatius/ Portail du monde antique/ Portail de la littérature/ Catégories : Écrivain de langue grecque d’époque romaine

Notes

[1] Leucippé et Clitophon (ou Le Roman de Leucippé et Clitophon, ou Les Amours de Leucippé et Clitophon, ou encore Les Aventures de Leucippé et Clitophon), est un roman grec écrit par Achille Tatius et datant probablement du 2ème siècle. Divisé en huit livres, il raconte les aventures d’un couple de jeunes gens originaires de Tyr et de Byzance, principalement en Égypte et à Éphèse.

[2] La Souda est une encyclopédie grecque de la fin du 9ème siècle. C’est un ouvrage de référence, en particulier pour les citations, très souvent utilisé dans les travaux portant sur l’Antiquité.

[3] La paléographie est l’étude des écritures manuscrites anciennes, indépendamment de la langue utilisée (grec ancien, latin classique, latin médiéval, occitan médiéval, ancien français, moyen français, français classique, anciens caractères chinois, arabe, notation musicale, etc.).

[4] Alexandrie est une ville en Égypte. Elle fut fondée par Alexandre le Grand en -331 av. jc. Dans l’Antiquité, elle a été la capitale du pays, un grand centre de commerce (port d’Égypte) et un des plus grands foyers culturels hellénistiques de la mer Méditerranée centré sur la fameuse bibliothèque, qui fonda sa notoriété. La ville d’Alexandrie est située à l’ouest du delta du Nil, entre le lac Maréotis et l’île de Pharos. Cette dernière était rattachée à la création de la ville par l’Heptastade, sorte de digue servant aussi d’aqueduc, qui a permis non seulement l’extension de la ville mais aussi la création de deux ports maritimes.