Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Duncan II (Mormaer de Fife) ou Donnchad II de Fife

Duncan II (Mormaer de Fife) ou Donnchad II de Fife

mardi 23 février 2021, par ljallamion

Duncan II (Mormaer de Fife) ou Donnchad II de Fife (mort en 1204)

Comte de Fife de 1154 à 1204

Carte des principales seigneuries d'Écosse vers 1230Il succède encore enfant à son père Donnchad 1er. Comme fils du précédent Mormaer ou comte de Fife [1], il reçoit le titre à la mort de son père selon la règle de primogéniture, mais il ne devient pas le chef de son clan, le Clann MacDuib [2]. Cette charge est sans doute attribuée à son cousin et héritier selon la règle de la tanistrie [3], Aed mac Gille Míchéil.

Comme certain Mormaers de Fife, Donnchad II est nommé Justiciar d’Écosse [4] au nord du Forth [5]. Du fait de la minorité de Ferthet de Strathearn , Mormaer de Strathearn [6], il acquiert une position dominante parmi les chefs de la noblesse gaëlique en opposition au jeune roi Máel Coluim IV dit Malcolm IV.

Donnchadh fait partie du Parlement de 1173 à 1174 qui se montre réservé sur la décision du roi de reconquérir le Northumberland [7]. Donnchad est désignée pour être otage en Angleterre à la suite de la défaite de Guillaume le Lion avant la signature du traité de Falaise [8], bien que dans les faits d’autres furent certainement envoyés à sa place.

Le jour de Noël 1160, il épouse une certaine Ada qui est présentée dans les documents officiels comme une proche parente du roi Máel Coluim IV, soit sa demi-sœur par son père Henri d’Écosse ou sa nièce.

Les comtes de Fife ont toujours été considérés comme des partisans importants du roi David 1er. Dès 1152, après la mort d’Henri d’Écosse, le fils du roi David 1er, c’est son père Donnchad 1er qui avait escorté le jeune Máel Coluim IV, afin de présenter au royaume l’héritier présomptif.

Son fils aîné Máel Coluim 1er dit Malcolm 1er(Mormaer de Fife) lui succède en 1204.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Donnchad II, Earl of Fife »

Notes

[1] Comte de Fife ou mormaer de Fife est un titre médiéval que portait le possesseur de la seigneurie ou comté de Fife. Le titre de comte Fife a également été créé dans la pairie d’Irlande en 1759, pour un descendant de Macduff.

[2] Le Clan MacDuff est un clan écossais descendant des rois d’Écosse.

[3] La tanistrie ou tanistry est une loi de succession coutumière qui fut pratiquée sous une forme ou sous une autre par certains groupes celtes et pictes. Elle fut également pratiquée par certains peuples germaniques et slaves, et fut une coutume germanique durant le Moyen Âge. Suivant cette coutume, le successeur d’un roi ou d’un chef de clan doit être choisi parmi sa parenté, mais de préférence parmi des collatéraux (frères, cousins, neveux) plutôt que parmi ses descendants directs. Le successeur est en général choisi du vivant du chef précédent et est alors appelé tanist. La loi précise généralement que le tanist, ne doit souffrir d’aucune infirmité mentale ou physique, et qu’il doit être reconnu comme le plus méritant parmi les candidats. Suivant les cas, il est choisi par le roi précédent lui-même ou par un conseil des anciens, des chefs et des princes.

[4] Dans l’Angleterre et l’Irlande médiévales, le Chief Justiciar (appelé plus tard Justiciar ou justicier) occupait des fonctions semblables à celle du premier ministre du Royaume-Uni en tant que ministre en chef du roi.

[5] Le Forth est un des principaux fleuves d’Écosse. Long de 47 km, il prend sa source au loch Ard dans le Parc national des Trossachs et du Loch Lomond, à l’ouest de Stirling. Il coule ensuite vers l’est à travers la ville de Stirling. À partir de Stirling, le fleuve s’élargit et commence à subir l’influence de la marée. C’est d’ailleurs à cet endroit qui se situe le dernier passage à gué. Il continue ensuite toujours plus à l’est, jusqu’à Kincardine où commence alors l’estuaire du Firth of Forth au bord duquel se trouve Édimbourg.

[6] Comte de Strathearn est un titre créé plusieurs fois dans la pairie d’Écosse, mais qui fut, à partir du 12ème siècle, un titre porté par les successeurs des mormaers de Strathearn, seigneurs du territoire de Strathearn. Le Strathearn composait avec le Menteith l’une des sept provinces traditionnelles pictes celle « Stradeern et Mended » qui était considérée comme le centre du royaume picte de Fortriú

[7] Le comté de Northumberland est un important comté du nord de l’Angleterre qui remonte à l’époque anglo-saxonne. Il succède à l’ancien royaume de Northumbrie dont il n’occupe qu’une portion septentrionale.Le comté de Northumberland est un important comté du nord de l’Angleterre qui remonte à l’époque anglo-saxonne. Il succède à l’ancien royaume de Northumbrie dont il n’occupe qu’une portion septentrionale.

[8] Le roi d’Écosse Guillaume le Lion signe le traité de Falaise le 8 décembre 1174, alors qu’il est prisonnier d’Henri II Plantagenêt, dans la forteresse de Falaise (Normandie). Il se reconnaît vassal du roi d’Angleterre, c’est donc la fin, sur le papier, de l’indépendance écossaise.