Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Katarina Karlsdotter Vasa dite Catherine Vasa

Katarina Karlsdotter Vasa dite Catherine Vasa

samedi 16 janvier 2021, par ljallamion

Katarina Karlsdotter Vasa dite Catherine Vasa (1584-1638)

Princesse de Suède Finlande de la dynastie Vasa

Née au château de Nyköping [1]. Elle forme le lien entre les Vasa [2] et la maison de Palatinat-Deux-Ponts [3] qui lui succède sur le trône de Suède en 1654.   Fille du roi Charles IX de Suède et de sa première femme épousée en 1579, Marie de Palatinat-Wittelsbach fille de l’électeur palatin [4] Louis VI du Palatinat . Par son père, elle était la petite-fille du premier roi Vasa, Gustave 1er . Son demi-frère cadet était Gustave II Adolphe, père de la reine Christine.   Elle épousa à Stockholm le 11 juin 1615 le comte palatin Jean-Casimir de Palatinat-Deux-Ponts-Kleeburg , fils de Jean 1er de Deux-Ponts de la Maison de Wittelsbach [5].

L’abdication de la reine Christine permit à son fils de devenir roi de Suède sous le nom de Charles X Gustave en 1654. Ses descendants régnèrent sur ce pays jusqu’en 1720.   Catherine et son mari Jean-Casimir de Palatinat, firent construire à Birlenbach [6], un fief acheté au frère de Jean-Casimir, un château nommé Catharinenburg dans le style scandinave de l’époque. La pose de la première pierre eu lieu le 12 avril 1619 et le château fut achevé en 1621/22. Le roi Gustave II Adolphe le visita le 3 juin 1620. Cependant, Jean-Casimir et Catherine ne l’habitèrent que peu de temps, à partir de janvier 1621. En raison de la guerre, ils se réfugièrent à Strasbourg puis regagnèrent la Suède.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Catherine Vasa/ Portail de la Suède/ Catégories : Princesse suédoise/ Dynastie Vasa

Notes

[1] Le Château de Nyköping est un château médiéval situé à Nyköping, en Suède. Aujourd’hui partiellement en ruines, il a été construit durant l’époque de Birger Jarl et est connu pour le banquet de Nyköping, qui s’y est déroulé en 1317.

[2] La dynastie Vasa est une dynastie originaire de la région suédoise d’Uppland qui a régné sur la Suède de 1523 à 1654 et sur la Pologne-Lituanie de 1587 à 1668.

[3] Le Palatinat-Deux-Ponts est un ancien État du Saint-Empire romain germanique créé par la fusion des territoires contrôlés par les comtes palatins du Rhin avec une partie du comté de Deux-Ponts en 1394. Cette principauté, dont les limites ont souvent varié, se composait de la ville de Deux-Ponts et de celles d’Annweiler, de Berg-Zabern avec leurs environs et de bailliages alsaciens (demeurés bipontins mais sous souveraineté française après la politique des Réunions) jusqu’en 1789 (bailliages de Bischwiller, de Seltz, de Cleebourg et de la Petite-Pierre) ; plus tard elle s’accrut du comté de Sponheim et de la plus grande partie de celui de Veldenz.

[4] La dignité de comte palatin du Rhin tire son origine de la dignité plus ancienne des comtes palatins de Lotharingie. Le titre apparut à la mort de Hermann II, comte palatin de Lotharingie de la dynastie des Ezzonides ; sa veuve Adélaïde de Weimar-Orlamünde apporta alors la dignité de comte palatin en dot à son nouvel époux Henri II de Laach. L’Empereur à cette occasion s’assure d’en réduire le pouvoir, afin d’éviter l’émergence d’une dynastie rivale comme ce fut le cas avec les Ezzonides. Le titre fut assorti d’un territoire dont l’extension se modifia au cours des siècles, le Palatinat du Rhin. Les comtes palatins du Rhin étaient également les premiers électeurs du Saint Empire avec la charge d’archi-sénéchal d’Empire, d’où leur nom d’Électeur palatin. En 1214, la dignité échut à la maison de Wittelsbach en la personne de Louis 1er de Bavière à partir duquel elle devint de fait héréditaire. Cette maison transmit à plusieurs branches collatérales le titre assorti de possessions familiales.

[5] La Maison de Wittelsbach est une famille souveraine d’Allemagne occidentale, l’une des plus anciennes et des plus puissantes du Saint Empire romain germanique. Elle a régné en particulier sur la Bavière et sur le Palatinat, et a donné des souverains au Saint Empire, à la Suède et à la Grèce.

[6] Drachenbronn-Birlenbach est une commune française située dans le département du Bas-Rhin. En 1608, les princes protestants du Saint Empire romain germanique se regroupent pour former une alliance pour s’opposer à la Contre-Réforme. Ils choisissent le comte palatin Jean II des Deux Ponts, propriétaire de Birlenbach depuis l’extinction de la branche des Dahn. En 1618, Jean-Casimir des Deux Ponts, frère cadet de Jean II et son épouse Catherine Vasa (fille de Charles IX de Suède), futurs parents de Charles-Gustave, futur roi Charles X de Suède achètent le village de Birlenbach et y font construire un château : le Catherinenbourg. Ils n’y resteront pas longtemps, préférant fuir les menaces de guerre.