Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 7ème siècle > Talorg ou Talorgan ou Talorcen mac Enfert

Talorg ou Talorgan ou Talorcen mac Enfert

mercredi 6 janvier 2021, par ljallamion

 Talorg ou Talorgan ou Talorcen mac Enfert

Roi des Pictes de 653 à 657

"La Grande-Bretagne vers 600."Fils aîné du roi AEthelfrith de Northumbrie, Eanfrith, futur roi de Bernicie [1], fut exilé chez les Pictes [2] et les Scots [3] avec ses demi-frères Oswiu et Oswald pendant le règne de l’usurpateur Edwin dans le royaume paternel. L’aîné, dont la mère Bebba était peut être une Picte ou une Bretonne, aurait alors épousé une princesse picte, peut être une sœur des rois Gartnait mac Wid , Brude mac Wid et Talorg mac Wid .   Leur fils Talorgan mac Ainfrith, qui se trouvait donc être également le neveu des deux puissants rois Oswald et Oswiu, fut placé sur le trône en 654 vraisemblablement sous l’influence d’Oswiu qui manifestait ainsi sa volonté d’assujettir les Pictes après avoir réduit les royaumes brittoniques du nord.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de J.M.P Calise Pictish Soourcebook, Document of Medival Legend abd Dark Age History Greenwood Press Londons (2002) (ISBN 0313322953)

Notes

[1] La Bernicie est un royaume anglo-saxon situé dans le nord de l’Angleterre et le sud de l’Écosse actuelles. Fondé au 6ème siècle, il est uni au royaume voisin de Deira au début du 7ème siècle pour former le royaume de Northumbrie. Son territoire se serait étendu depuis la Tyne vers le nord, atteignant finalement le Firth of Forth. Sa frontière occidentale s’est graduellement étendue, mordant sur les royaumes de langue brittonique de Rheged, Gododdin et Dumbarton. La résidence royale principale est le château de Bamburgh, près de l’île de Lindisfarne.

[2] Les Pictes étaient un peuple établi principalement dans les Lowlands de l’Écosse. Les migrations Pictes s’installent entre les différentes vagues de migrations goïdeliques (gaëliques) et gallo-britonniques. Leurs ancêtres seraient venus du continent à la fin de la préhistoire, peut-être au cours du 1er millénaire avant jc. Leur première mention est due à l’orateur breton Eumenius, en 297, ce dernier les cite aux côtés des Hibernii (les Irlandais) comme ennemis des Bretons.

[3] On appelle Scots, les populations Irlandaises du Dal Riada qui s’établirent sur les côtes britanniques durant la période des Grandes Invasions. Les mêmes Scots, de langue gaélique, fondèrent ultérieurement le royaume d’Écosse, notamment en fusionnant avec les Pictes (peut-être de langue brittonique), vers le 9ème siècle.