Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Humphrey II de Bohun ou Onfroy II de Bohun

Humphrey II de Bohun ou Onfroy II de Bohun

mardi 15 décembre 2020, par ljallamion

Humphrey II de Bohun ou Onfroy II de Bohun (mort en 1164/5)

Aristocrate anglo-normand

Fils et l’héritier de Humphrey 1er de Bohun et de Maud de Salisbury, une fille d’ Edward de Salisbury , un propriétaire anglo-saxon du Wiltshire [1]. Son père mourut vers 1123 et il hérita d’un fief centré sur Trowbridge [2].   Il apparaît dans les chartes royales d’Henri 1er vers 1135 et, en 1136, il signe la charte des libertés émise par Étienne de Blois à sa cour d’Oxford [3].   Dans la guerre civile qui a marqué le règne d’Etienne [4], Humphrey s’est rangé du côté de sa rivale, l’impératrice Matilde après son débarquement en Angleterre en 1139. Il repoussa une armée royale assiégeant son château à Trowbridge.   En 1144, Matilde confirma ses biens. Il assiste régulièrement aux chartes de Matilde en tant qu’intendant dans les années 1140 et entre 1153 et 1157, aux chartes de son fils Henri II.   En 1158, il semble être tombé en disgrâce, car il fut privé de ses terres qu’il avait dans le Wiltshire. Il ne figure dans aucun acte royal avant janvier 1164, alors qu’il était présent pour la promulgation des constitutions de Clarendon [5].   Il avait épousé Margaret de Hereford, fille de Miles de Gloucester, 1er comte de Hereford [6] et de Sibylle de Neufmarché .   Il est décédé peu de temps avant le 29 septembre 1165, date à laquelle son fils, Humphrey III, lui succéda à Trowbridge.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Humphrey II of Bohun/ Traduit par mes soins

Notes

[1] Wiltshire est un comté cérémonial du sud-ouest de l’Angleterre. Il est bordé par les comtés d’Hampshire, Dorset, Somerset, Gloucestershire, Oxfordshire et Berkshire. Son chef-lieu administratif est Trowbridge, située à l’ouest du comté. Le comté est renommé pour les pierres de Stonehenge, l’énorme cromlech d’Avebury et la cathédrale de Salisbury.

[2] Trowbridge est une ville de l’Ouest de l’Angleterre, chef-lieu et principale ville du comté du Wiltshire.

[3] Oxford est une ville britannique située à 90 km au nord-ouest de Londres. Elle est le centre administratif du comté de l’Oxfordshire dans l’Angleterre du Sud-Est, et en tant que ville régionale dessert un arrière pays s’étendant aux Cotswolds.

[4] À la mort du roi Henri 1er Beauclerc, en 1135, son neveu Étienne de Blois s’empare du trône aux dépens de l’héritière légitime et désignée Mathilde l’Emperesse, la fille du défunt roi. En 1138, les partisans de l’Emperesse se déclarent, et un conflit ouvert éclate en Normandie, puis après le débarquement de celle-ci en Angleterre en 1139, sur le sol anglais. La guerre civile anglaise, aussi appelée Anarchie ou Naufrage (d’après le naufrage de la Blanche-Nef au cours duquel Henri 1er perd son seul fils légitime), dure de 1138 à 1153. Elle ne cesse qu’après la signature du traité de Wallingford en 1153 par lequel Henri II, duc de Normandie et fils de l’Emperesse, est désigné héritier et successeur par Étienne de Blois.

[5] Les Constitutions de Clarendon sont un ensemble de procédures juridiques promulguées par le roi Henri II d’Angleterre le 30 janvier 1164 qui contrôle l’élection de nouveaux prélats et se donne le droit de traduire des clercs devant ses tribunaux royaux. Elles déterminaient les domaines des compétences des cours temporelles et des juridictions ecclésiastiques qui se virent attribuer compétence sur les affaires du clergé. Elles sont composées de seize articles, qui ont pour objet de restreindre les principaux privilèges acquis par le clergé anglais et limiter la mainmise de la papauté dans les affaires anglaises.

[6] Le titre de comte de Hereford a été créé plusieurs fois dans la pairie d’Angleterre, et même dans la période anglo-saxonne. Le comté de Hereford, Herefordshire est situé à l’ouest de l’Angleterre, en bordure du Pays de Galles.