Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 300 av.jc à 100 av. notre ère > Nicanor (général de Démétrios)

Nicanor (général de Démétrios)

mercredi 11 novembre 2020, par ljallamion

 Nicanor (général de Démétrios) (mort en -161)

Général séleucide

Il servi sous Antiochos IV puis sous Démétrios 1er Sôter, connu par les deux premiers Livres des Maccabées [1], qui font partie de la Bible et racontent l’épisode historique de la révolte des Maccabées [2].   Fils de Patrocle, il fut envoyé en Judée [3] contre Judas Maccabée et fut deux fois vaincu, et périt dans la seconde rencontre à Adassa.   Judas lui fit couper la tête et la main droite, qui furent portées à Jérusalem. Le jour anniversaire de sa mort, dit "Jour de Nicanor", le 13 Adar [4], fut jour de fête chez les Juifs, jusqu’à la chute du Temple de Jérusalem [5].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Nicanor (général de Démétrios)/ Portail Israël antique et Juifs dans l’Antiquité/ Catégories : Guerre dans l’Israël antique

Notes

[1] Les livres de Maccabées sont des écrits juifs en langue grecque dont le thème est lié à la révolte des Maccabées qui eut lieu dans la Judée de l’époque hellénistique. Les Maccabées doivent leur nom à Judas Maccabée dont le frère Simon fonda la dynastie hasmonéenne qui régna sur la Judée de 140 à 37 av. jc. Malgré le nom qui leur est traditionnellement appliqué, ces livres sont indépendants. Leurs dates de composition et leurs styles sont différents.

[2] La Révolte des Maccabées est à la fois une révolte juive contre la dynastie hellénistique des Séleucides, et un conflit interne au peuple juif opposant des traditionalistes hostiles à l’évolution de la tradition juive au contact de la culture grecque et des Juifs hellénisants plus favorables au métissage culturel. Cet épisode, qui se situe au 2ème siècle av. jc, entre 175 et 140, est raconté dans les deux premiers livres des Maccabées et a conduit à la fondation de la dynastie des Hasmonéens.

[3] La Judée est le nom historique et biblique d’une région montagneuse qui correspond aujourd’hui à une partie de la Cisjordanie et du sud d’Israël. Son nom vient de la tribu de Juda dont elle constituait le territoire. Dans l’Antiquité, c’était une région plutôt reculée au relief escarpé. La Judée a été le centre de plusieurs royaumes et provinces antiques : le royaume de Juda à l’âge du fer, la province perse de Yehoud Medinata, les dynasties des hasmonéens et des hérodiens puis la province romaine de Iudaea.

[4] Adar est le 6e mois de l’année civile et le 12e mois de l’année ecclésiastique du calendrier hébraïque. Il correspond au mois de mars pour les arabes orientaux.

[5] Le Temple de Jérusalem désigne différents édifices religieux construits sur le Mont du Temple dans la Vieille ville de Jérusalem. Dans l’Antiquité, les édifices successifs ont servi de lieu de culte pour les Israélites puis pour les Juifs. Selon la Bible, le premier sanctuaire est construit par les Israélites pour abriter l’Arche d’Alliance. Il est détruit par les armées babyloniennes en 586 av. jc et reconstruit 70 ans plus tard avec l’aide d’Esdras (d’après les récits bibliques). Il est à nouveau détruit par Rome en 70 au cours de la Première guerre judéo-romaine.