Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Eutychès

samedi 9 novembre 2013 (Date de rédaction antérieure : 1er septembre 2011).

Eutychès

Vue monophysite d'Eutyches sur la nature du Christ

Archimandrite [1]d’un monastère près de Constantinople lorsque commença le débat théologique initié par Cyrille d’Alexandrie contre Nestorius, qui supposait 2 natures en Jésus-Christ. Il sortit de sa retraite pour défendre la foi et tenta d’élaborer un compromis , qu’il commença à répandre en 448.

Accusé dès 448 par Eusèbe de Dorylée et condamné en novembre 448 par Flavien de Constantinople, patriarche de Constantinople, il comparut devant le concile tenu à Éphèse [2]. Secrètement soutenu par l’empereur Théodose II, il fut absous, mais après la mort de ce dernier il fut condamné dans le concile de Chalcédoine [3] en 451.

Il mourut vers 454. mais les adeptes de sa doctrine s’accroissaient beaucoup après sa mort et subsistaient encore au 19ème siècle en Orient, en Égypte et en Abyssinie.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Imago Mundi/ encyclopédie/ Eutychès

Notes

[1] Un archimandrite est, dans les Églises de rite byzantin, un titre honorifique accordé aux higoumènes (supérieurs de monastère) ou aux recteurs (curés) de paroisses importantes.

Cette dignité est aussi donnée à titre honorifique dans d’autres Églises catholiques orientales.

[2] Le Deuxième concile d’Éphèse (449), connu également sous le nom de brigandage d’Éphèse, eut lieu entre deux conciles œcuméniques : le concile d’Éphèse, en 431, et le concile de Chalcédoine en 451. Ce concile non reconnu par les catholiques et les orthodoxes fut l’une des causes qui précipita la convocation canonique du concile de Chalcédoine. Le qualificatif de deuxième est donc impropre au sens exact du terme, puisque, dans la liste canonique des conciles, seul le concile d’Éphèse (431) porte ce nom. L’assemblée de 449 eut pour principal promoteur Dioscore, patriarche d’Alexandrie qui voulut y favoriser les doctrines du moine grec Eutychès. C’est là un des épisodes des grandes controverses christologiques qui agitèrent le monde chrétien, notamment au sein de l’Église Orientale du 5ème siècle.

[3] Le concile de Chalcédoine est le quatrième concile œcuménique et a eu lieu du 8 octobre au 1er novembre 451 dans l’église Sainte Euphémie de la ville éponyme, aujourd’hui Kadıköy, un quartier chic de la rive asiatique d’Istanbul. Convoqué par l’empereur byzantin Marcien et son épouse l’impératrice Pulchérie, à partir du 8 octobre 451, le concile réunit 343 évêques dont 4 seulement viennent d’Occident.