Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Sui Yangdi

vendredi 15 novembre 2019

Sui Yangdi (569-618)

Empereur chinois de la dynastie Sui

Il continua l’oeuvre de son père Sui Wendi, mais rencontra l’échec dans ses attaques contre la Corée. Son règne s’achève par une période de révoltes.

Il poursuit la construction du Grand Canal [1] et la reconstruction systématique de la Grande Muraille de Chine [2] et des routes. Il entreprend d’autres grands travaux, tels la reconstruction grandiose de Luoyang [3], ainsi que la construction d’une flotte de guerre.

À la suite de l’échec de son frère en Corée, il s’assigne la tâche de soumettre cet arrogant royaume : c’est le triple échec des guerres de Corée, en 612, 613 et 614.

Autant de projets grandioses mais coûteux qui mènent à un épuisement humain et fiscal de la Chine. L’empereur, désespéré, ayant peut-être perdu la foi en sa mission céleste, se désintéresse des affaires de l’empire tandis que la révolte devient générale.

La Cour fuit la capitale prise par les insurgés, et Sui Yangdi est finalement assassiné en 618 tandis que l’empire se fragmente à nouveau.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité, issu du dictionnaire d’histoire universelle, le petit mourre édition Bordas 2004 p 1408/article de Wikipédia Sui Yangdi/ Portail du monde chinois Catégories : Empereur de Chine

Notes

[1] Le Grand Canal de Chine, également connu sous le nom de Grand Canal Pékin-Hangzhou est le plus grand canal ancien ou rivière artificielle du monde (1 794 km). Les parties les plus anciennes remontent au 5ème siècle av. jc.

[2] La Grande Muraille est un ensemble de fortifications militaires chinoises construites, détruites et reconstruites en plusieurs fois et à plusieurs endroits entre le 3ème siècle av. jc et le 17ème siècle pour marquer et défendre la frontière nord de la Chine. C’est la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’Homme à la fois en longueur, en surface et en masse. Populairement, on désigne sous le nom de « Grande Muraille » la partie construite durant la dynastie Ming qui part de Shanhaiguan sur le territoire de la ville de Qinhuangdao dans la province du Hebei à l’Est pour arriver à Jiayuguan dans la province du Gansu à l’Ouest. Sa longueur varie selon les sources. Selon un rapport de 1990, la longueur totale des murs serait de 6 259,6 km.

[3] Luoyang, ou Loyang est une ville-préfecture de la province du Henan en Chine. On y parle le dialecte de Luoyang du mandarin zhongyuan. Située sur le Fleuve Jaune, elle est l’une des quatre capitales historiques de la Chine.