Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Sephora ou Tsippora

jeudi 22 octobre 2020, par ljallamion

Sephora ou Tsippora

Épouse de Moïse

Fille de Jethro, le prêtre des Madianites [1]. D’après la tradition juive, elle est enterrée dans le Tombeau des Matriarches [2], à Tibériade [3].   Dans le Livre de l’Exode [4], Moïse quitte l’Égypte en fugitif, après avoir tué un contremaître égyptien.   Arrivant à un puits près de Madian [5], il prête main forte à un groupe de bergères menant leur troupeau, face à des bergers hostiles. Celles-ci l’invitent, en guise de remerciement, à conduire les troupeaux de leur père, Jéthro, prêtre d’El Elyon [6] de Madian. Il se lie avec l’une d’elles, Sephora, qu’il épouse et qui lui donne deux garçons, Guershom , et Éliézer .   Il se passe alors un épisode curieux, ardemment débattu : alors que Moïse et Sephora arrivent à un abri, Dieu essaie de tuer Moïse, jusqu’à ce que Sephora, inspirée, pratique la circoncision sur ses enfants, à l’aide d’une pierre plate. Dans Exode 18, on apprend que Sephora retrouve Moïse après qu’elle fut renvoyée.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Sephora/ Portail de la culture juive et du judaïsme/ Personnage du Tanakh

Notes

[1] Madian, Madiane ou Midian est un personnage de la Bible et du Coran dont le nom désigne par la suite le territoire de ses descendants : le pays de Madian, ou des Madianites.

[2] Le Tombeau des Matriarches, à Tibériade , en Israël , est le lieu de sépulture traditionnel de plusieurs femmes bibliques

[3] Tibériade est la capitale de la Galilée, dans le nord d’Israël. C’est une ville historique et touristique réputée. La cité antique est située dans la partie sud de l’agglomération d’aujourd’hui.

[4] Le livre de l’Exode est le deuxième livre de la Bible et de l’Ancien Testament. Il raconte l’exode hors d’Égypte des Hébreux sous la conduite de Moïse, le don des Dix Commandements et les pérégrinations du peuple hébreu dans le désert du Sinaï en direction de la Terre promise.

[5] Madiân ou Midyân est un pays situé dans la partie nord-ouest de la péninsule Arabique, à l’est du golfe d’Aqaba  ; limité au nord par Édom, au sud par les royaumes d’Arabie. Les géographes gréco-romains et arabes connaissent une ville du nom de Midama/Madyan à l’est du golfe d’Aqaba, qui est à identifier avec al-Badʿ dans le Wadi ʿAfal. Le pays de Madiân pourrait donc être la région entourant cette ville et traversée par deux routes commerciales importantes. Les Madianites, caractérisés par un mode de vie nomade mais également sédentaire, ont été capable de domestiquer le dromadaire tout en développant un élevage et une agriculture. Ils évoluaient au sein de confédérations et étaient essentiellement définis par un mode de vie tribal, ainsi il ne semble pas qu’ils ont établi une hiérarchie. En outre, Thomas Römer, évoquant une importante production de poteries et de céramiques datés de l’an 1300 av. jc à l’an 1100 av jc, conclut en mettant en évidence que les Madianites étaient des proto-Arabes vivant dans le nord-ouest de l’Arabie et pratiquant le commerce. Les Madianites contrôlèrent à certaines époques des régions entières de l’Arabie, du Néguev et du Sinaï. Les Madianites sont rattachés à une série de tribus arabes issues de Qeturah, femme d’Abraham

[6] Dieu Suprême