Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Philippe de Hesse-Darmstadt

lundi 19 octobre 2020, par ljallamion

Philippe de Hesse-Darmstadt (1671-1736)

Prince de la lignée de Hesse-Darmstadt-Feldmarschal impérial-Gouverneur de Mantoue

Fils de Louis VI de Hesse-Darmstadt et de sa seconde épouse Élisabeth de Saxe-Gotha .

Philippe épouse le 24 mars 1693 à Bruxelles, Marie-Thérèse de Croÿ, fille de Ferdinand François Joseph, duc de Croy-Havré. Pour ce mariage, il se convertit au catholicisme, malgré les protestations de sa mère.

Philippe combat pour l’Autriche pendant la guerre de succession d’Espagne [1] et devient Feld-maréchal [2] en 1708, commandant les troupes impériales qui conquièrent le Royaume de Naples [3].

Après la guerre de 1714, sous l’influence de Eugène de Savoie, il devient gouverneur du Duché de Mantoue [4] jusqu’à sa mort. Il est colonel propriétaire du Regiment de Hessen-Darmstadt Kürassiere* ( [5]) de 1701 à 1737.

Philippe était un grand amateur de musique. Quand il commandait les troupes autrichiennes à Naples, il était le patron de Nicola Porpora ? , et quand il devient gouverneur de Mantoue, il prit Antonio Vivaldi comme maître de chapelle [6]. Ce dernier écrivit l’opéra “Tito Manlio” [7] en l’honneur de Philippe.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Alessandro Cont, La Chiesa dei principi. Le relazioni tra Reichskirche, dinastie sovrane tedesche e stati italiani (1688-1763), préface de Elisabeth Garms-Cornides, Trento, Provincia autonoma di Trento, 2018

Notes

[1] La guerre de Succession d’Espagne est un conflit qui a opposé plusieurs puissances européennes de 1701 à 1714, dont l’enjeu était la succession au trône d’Espagne à la suite de la mort sans descendance du dernier Habsbourg espagnol Charles II et, à travers lui, la domination en Europe. Dernière grande guerre de Louis XIV, elle permit à la France d’installer un monarque français à Madrid : Philippe V, mais avec un pouvoir réduit, et le renoncement, pour lui et pour sa descendance, au trône de France, même dans le cas où les autres princes du sang français disparaîtraient. Ces conditions ne permettaient pas une union aussi étroite que celle qui était espérée par Louis XIV. La guerre de succession donna néanmoins naissance à la dynastie des Bourbons d’Espagne, qui règne toujours aujourd’hui.

[2] Le grade de Feldmarschal, équivalent au grade de « maréchal de camp », est utilisé depuis le 16ème siècle dans le Saint Empire romain germanique. Le grade de Generalfeldmarschall est moins ancien : utilisé depuis le 18ème siècle, notamment par la Prusse, le rang hiérarchique de ce grade dépend de la période concernée.

[3] Le royaume naquit de la scission de fait du royaume de Sicile, provoquée par les Vêpres siciliennes de 1282. Le roi Charles d’Anjou, chassé de l’île de Sicile par les troupes de Pierre III d’Aragon, ne se maintint que sur la partie continentale du royaume. Naples devint la capitale de ce nouveau royaume, ce qui provoqua une forte croissance de la ville qui était auparavant supplantée par Palerme. Sous le règne de Robert 1er, le royaume connaît une période de paix et de prospérité. Le roi fit de Naples l’un des centres culturels de l’Italie, invitant à sa cour Giotto, Pétrarque et Boccace. La seconde partie du 14ème siècle vit cependant s’amorcer une période de déclin due à la lutte fratricide entre deux branches adverses de la dynastie angevine pour régler la succession de Robert 1er puis celle de sa fille, la reine Jeanne 1ère. La maison d’Anjou-Duras finit par triompher, avec Charles III, duc de Duras, qui fit assassiner la reine Jeanne en 1382. Son fils, Ladislas 1er, étendit provisoirement le royaume sur une bonne partie de l’Italie centrale, caressant le rêve d’unifier la péninsule. À sa mort sans héritier en 1414 c’est sa sœur, Jeanne II, qui monta sur le trône.

[4] Le duché de Mantoue était une principauté située en Lombardie, dans le nord de l’Italie actuelle, vassale du Saint Empire romain germanique. Créé en 1530 pour le marquis de Mantoue Frédéric II, le duché exista de 1530 à 1797. Le 2 avril 1707, les Autrichiens ont pris possession du duché, qui est passé ainsi de la Maison Gonzague, qui le gouvernait depuis sa création, aux Habsbourg, qui possédaient aussi le duché de Milan, et avec lequel il se trouvait en continuité territoriale.

[5] Hesse-Darmstadt cuirassiers

[6] Un maître de chapelle, à l’origine maître de musique, ou dans les pays allemands Kapellmeister, ou encore maestro di cappella en Italie, désigne une personne chargée, dans un cadre religieux chrétien, d’enseigner et de faire entendre la musique avant tout liturgique, et de composer des partitions polyphoniques essentiellement des motets au sein de la « chapelle musicale » d’une église.

[7] Tito Manlio est un opéra en trois actes qualifié de dramma per musica qu’Antonio Vivaldi composa sur un livret italien de Matteo Noris pour les noces du gouverneur de Mantoue, Philippe de Hesse-Darmstadt, et de la veuve du grand-duc de Toscane, Eleonora di Guastalla. Même si les noces n’eurent finalement pas lieu, l’œuvre fut créée dans le théâtre archiducal de Mantoue pendant le carnaval de 1719. Elle raconte l’histoire de Titus Manlius (Titus Manlius Imperiosus Torquatus), consul de Rome, et du conflit entre cette ville et la région du Latium.