Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 8ème siècle > Fruela 1er des Asturies

Fruela 1er des Asturies

dimanche 5 juillet 2020, par ljallamion

Fruela 1er des Asturies (vers 722-768)

Roi des Asturies de 757 à 768

Fils d’Alphonse 1er roi des Asturies [1] de 739 à 757, et d’Ermesinde, fille de Pélage, Fruela succède à son père en 757.

Peu de temps après sa montée sur le trône, il bat à Pontumium [2] une armée musulmane qui avait envahi la Galice [3] : 54 000 musulmans sont tués lors de cette bataille et leur chef Omar, fait prisonnier, est exécuté. Grâce à cette victoire, Fruela parvient à chasser les musulmans de Galice et repeuple la région jusqu’au Minho [4] avec des chrétiens. À l’est il installe également de nouvelles populations chrétiennes dans la Liébana [5] et la Bardulia, la future Castille [6]. Plus à l’est encore, il met fin aux conflits avec les Vascons [7] et prend comme épouse une Basque Munia.

Pendant son règne a lieu la fondation de la ville d’Oviedo [8], en 761. L’abbé Fromestan et son neveu Maxime y érigent une église en l’honneur de Saint Vincent.

La fin de son règne est difficile. Il assassine son frère Vimara puis malgré l’agitation des nobles, nomme comme successeur son neveu Bermude, le fils de Vimara. Un complot contre lui aboutit à son assassinat par des “magnates” le 14 janvier 768 à Cangas de Onís [9], et c’est son cousin Aurelio qui monte sur le trône.

Les corps de Fruela et de sa femme Munia sont inhumés dans la cathédrale d’Oviedo [10].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Adeline Rucquoi, Histoire médiévale de la Péninsule ibérique, Point Histoire H 180, Éditions du Seuil, Paris, 1993. (ISBN 2020129353).

Notes

[1] Le royaume des Asturies fut la première entité politique chrétienne établie sur la Péninsule Ibérique après la chute du Royaume wisigoth (qui suivit la mort du Roi Rodrigue à la Bataille de Guadalete) et la Conquête musulmane de l’Hispanie. Le royaume perdura de 718 à 925, lorsque Fruela II accéda au trône du Royaume de León.

[2] Pontedeume

[3] La Galice est une communauté autonome avec un statut de nation historique située à l’extrémité nord-ouest de l’Espagne. Elle est entourée par la principauté des Asturies, la Castille-et-León, le Portugal, l’océan Atlantique et la mer Cantabrique. Elle recouvre une superficie de 29 574 km². La Galice se compose de quatre provinces : La Corogne, Lugo, Ourense et Pontevedra. Saint-Jacques-de-Compostelle, cinquième ville galicienne par sa population et située dans la Province de La Corogne, est la capitale politique de la communauté autonome, sans être celle de la province, qu’est La Corogne, ancienne capitale politique de la Galice et ville la plus importante de la région.

[4] Le Minho ou Miño est un fleuve du Nord-Ouest de l’Espagne et du Portugal, pays dont il marque la frontière. Il traverse les provinces galiciennes de Lugo, Ourense et Pontevedra. Sa longueur est de 318 km et il draine un bassin de 17 600 km². Il est navigable sur ses 33 derniers kilomètres.

[5] La Liébana est une comarque de Cantabrie (Espagne). Son chef-lieu est Potes.

[6] La Castille est une région historique en Espagne. Les limites de la Castille ont évolué. En effet, la Castille résulte de l’évolution du petit comté de Castille (du 9ème siècle au 11ème siècle), suivi par le royaume de Castille (du 11ème siècle au 13ème siècle), par la vaste couronne de Castille (13ème siècle au 19ème siècle), par les régions de Vieille-Castille et Nouvelle-Castille (du 19ème siècle au 20ème siècle)

[7] Les Vascons donnent leur nom aux Gascons et probablement aux Basques. À l’origine, c’est le nom donné par les Romains durant l’Antiquité au peuple de la Péninsule Ibérique dont le territoire s’étend au 1er siècle av. jc entre le cours supérieur de la rivière Èbre et sur le versant péninsulaire des Pyrénées occidentales, une région qui correspond à l’époque contemporaine à la quasi-totalité de la Navarre, les aires du nord-ouest de l’Aragon, du nord-est et du centre de La Rioja et du nord-est du Guipuscoa. Les Vascons, qui atteignent un degré élevé d’intégration dans le monde romain, particulièrement dans les plaines, le long des rives de la rivière Èbre et dans les aires autour des cités romaines de Pompaelo et Oiasso, peuplent la région la plus au Nord et la plus montagneuse, connue comme le Vasconum Saltus, pendant la crise économique et sociale qui accompagna la décomposition de l’Imperium et la pression causée par les invasions barbares des peuples germaniques et asiatiques (Huns, Alains, Taïfales) au début du 5ème siècle. Ils entrent par la suite en conflit à diverses occasions avec les royaumes des Wisigoths et des Francs qui sont installés sur les deux versants des Pyrénées. Après l’invasion musulmane de la péninsule ibérique au début du 8ème siècle, qui a abouti à la dissolution du Royaume wisigoth et au retrait partiel des gouverneurs francs au nord de l’Aquitaine, les descendants des Vascons, qui avaient adopté le christianisme durant le Bas Empire romain, se réorganisèrent vers le 9ème siècle autour des entités féodales du duché de Vasconie en Gascogne et de celle du royaume de Pampelune. Cette dernière entité donnera naissance durant le Moyen Âge au Royaume de Navarre.

[8] Oviedo est une ville du nord de l’Espagne fondée au 8ème siècle, capitale de la communauté autonome et de la province des Asturies (Principauté des Asturies).

[9] Cangas de Onís est une commune située dans la communauté autonome des Asturies en Espagne. C’est également le nom d’une des paroisses qui forment la commune. Elle fait partie de la comarque d’Oriente, dont le chef-lieu est Llanes. Elle est limitrophe des communes de Parres et Ribadesella au nord, d’Onís et Llanes à l’est, d’Amieva et Parres à l’ouest et de la Province de León au sud. Elle comprend 11 paroisses dont Cangas de Onis : Abamia, Con, Covadonga, Grazanes, La Riera, Labra, Margolles, Triongo, Villanueva, Zardón. Elle fut la capitale du Royaume des Asturies jusqu’en 774, sous le règne de Pélage le Conquérant.

[10] La cathédrale San Salvador d’Oviedo est une cathédrale de style gothique située dans la ville d’Oviedo, dans la principauté de Asturies en Espagne. Elle est aussi connue comme sancta ovetensis, dénomination liée à la qualité et à la quantité des reliques qu’elle contient. C’est la cathédrale de l’archidiocèse d’Oviedo.