Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Munia d’Álava

dimanche 5 juillet 2020, par ljallamion

Munia d’Álava

Reine consort des Asturies

Aquitaine et Gascogne au 8ème siècle

Epouse de Fruela 1er des Asturies .

Pour calmer l’ardeur des révoltés et établir des liens avec les nobles vascons [1], Fruela 1er des Asturies [2] épouse en 764 Munia ou Munie d’Alava ou Munia Lopez de Gascogne, fille de Lupus 1er, duc de Gascogne [3] et Wanda de Toulouse.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de histoire de Munie d’Alava/ Histoire de l’Europe

Notes

[1] Les Vascons était le nom donné par les Romains durant l’Antiquité au peuple de la Péninsule Ibérique dont le territoire s’étendait au 1er siècle av. jc entre le cours supérieur de la rivière Èbre et sur le versant péninsulaire des Pyrénées occidentales, une région qui correspond à l’époque contemporaine à la quasi-totalité de la Navarre, les aires du nord-ouest de l’Aragon, du nord-est et du centre de La Rioja1 et du nord-est de Guipuscoa. Les Vascons, qui atteignirent un degré élevé d’intégration dans le monde romain, particulièrement dans les plaines, le long des rives de la rivière Èbre et dans les aires autour des cités romaines de Pompaelo et Oiasso, peuplèrent la région la plus au Nord et la plus montagneuse, connue comme le Vasconum Saltus, pendant la crise économique et sociale qui accompagna la décomposition de l’Imperium et la pression causée par les invasions barbares des peuples germaniques et slaves au début du 5ème siècle. Ils entrèrent par la suite en conflit à diverses occasions avec les royaumes des Wisigoths et des Francs qui sont installés sur les deux versants des Pyrénées. Après l’invasion musulmane de la péninsule ibérique au début du 8ème siècle, qui a abouti à la dissolution du Royaume wisigoth et au retrait partiel des gouverneurs francs au nord de l’Aquitaine, les descendants des Vascons, qui avaient adopté le christianisme durant le Bas Empire romain, se réorganisèrent vers le 9ème siècle autour des entités féodales du duché de Vasconie en Gascogne et de celle du royaume de Pampelune. Cette dernière entité donnera naissance durant le Moyen Âge au Royaume de Navarre.

[2] Le royaume des Asturies fut la première entité politique chrétienne établie sur la Péninsule Ibérique après la chute du Royaume wisigoth (qui suivit la mort du Roi Rodrigue à la Bataille de Guadalete) et la Conquête musulmane de l’Hispanie. Le royaume perdura de 718 à 925, lorsque Fruela II accéda au trône du Royaume de León.

[3] Le duché de Vasconie ou duché de Gascogne, était une entité du Haut Moyen Âge au Moyen Âge central, constituée vers 601-602 par les rois Francs Mérovingiens afin de soumettre les Vascons et les populations locales que sont les Aquitains (Proto-Basques) à leur autorité. Mais entre 602 et 1063, même si la plupart des ducs sont d’origine vasconne, c’est-à-dire Aquitains (ancêtres des Basques et des Gascons), au fil des guerres et des alliances leur pouvoir est parfois sous le joug des Francs de 602 à 660 et de 768 à 812, parfois non de 660 à 768 et de 812 à 824, date de la création du Royaume de Pampelune. Ce dernier ne cessera de s’impliquer politiquement et parfois militairement dans le duché qu’en 1063. Pour les Vascons, le duché de Vasconie ou Vasconie citérieure est la partie au nord des Pyrénées de la Vasconie, menacée par les Francs, par opposition à la partie sud des Pyrénées, Saltus Vasconum ou Vasconie ultérieure située au sud des Pyrénées, aux prises avec les Wisigoths puis avec les Omeyyades (musulmans). Le duché de Vasconie en 602, englobe tout le territoire de l’ancienne Novempopulanie, sauf la plus grande partie de l’ancienne civitas Boatium passée, du temps de la domination wisigothique, à la civitas Burdegalensium.