Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 3ème siècle > Pomponius Bassus (consul en 211)

Pomponius Bassus (consul en 211)

lundi 25 mai 2020, par ljallamion

Pomponius Bassus (consul en 211)

Homme politique de l’Empire romain

emblème consul Fils de Gaius Pomponius Bassus Terentianus .

Il fut consul en 211 et tribun militaire [1] et légat de légion [2] dans la Mésie inférieure [3] en 217.

Il épouse Annia Aurelia Faustina et fut le père de Pomponia Ummidia en 219 et de Pomponius Bassus en 220.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Christian Settipani, Continuité gentilice et Continuité familiale dans les familles sénatoriales romaines à l’époque impériale, Linacre College, Oxford University, coll. « Prosopographica & Genealogica », 2000, 597 p. (ISBN 1-900934-02-7)

Notes

[1] Le tribun militaire (en latin Tribunus militum) est un officier supérieur qui sert dans la légion romaine sous la Rome antique.

[2] Titre porté par les représentants officiels de la Rome antique. Les ambassadeurs étaient des légats du Sénat romain. Sous la République romaine, les consuls, proconsuls, préteurs en campagne pouvaient charger temporairement des légats du commandement de la cavalerie, des réserves ou même d’une légion entière et de plusieurs légions. Sous l’Empire romain, à partir d’Auguste, la fonction de ces légats militaires devint permanente. Désignés par l’empereur, ils le représentaient dans les provinces et les légions. On distingua alors les légats consulaires et les légats prétoriens, qui gouvernaient les provinces « impériales » et exerçaient le pouvoir militaire, et les légats de légion, officiers expérimentés, de rang sénatorial, qui étaient chef d’une légion. Le titre de légat se transmit de l’Empire romain à l’Église catholique ; il fut porté dans celle-ci par les envoyés personnels du souverain pontife. Ces envoyés sont généralement des cardinaux.

[3] La Mésie ou Moésie est une ancienne région géographique et historique située au sud du cours inférieur du Danube, dans les actuelles Serbie, Bulgarie (nord), Macédoine (nord) et Roumanie (Dobroudja). Sous l’Empire romain qui la gouverne durant 6 siècles, les populations sont romanisées notamment autour des principales villes : En Mésie supérieure : Singidunum, Viminacium, Remesiana, Bononia, Ratiaria, Naissus, Scupi et Ulpiana ; En Mésie inférieure : Oescus, Novae, Nicopolis ad Istrum, Durostorum, Marcianopolis, Odessus, Callatis, Tomis, Argamum, Troesmis et Noviodunum. Sans pour autant former une province à part, la partie de la Mésie inférieure située en aval de Durostorum était appelée « Scythie mineure », bien que les Scythes y soient moins nombreux que les Gètes ou les Grecs. Odessus et Tomis étaient des cités grecques qui formaient une pentapole avec Istros, Messembrie et Apollonia.