Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 2ème siècle > Alexandre d’Aphrodise ou d’Aphrodisias

Alexandre d’Aphrodise ou d’Aphrodisias

mardi 24 mars 2020, par ljallamion

Alexandre d’Aphrodise ou d’Aphrodisias (vers 150-vers 215) Philosophe péripatéticien grec

Andrea Briosco, Aristote et Alexandre d'Aphrodise.Né à Aphrodisias [1] en Carie [2], commentateur d’Aristote et éponyme [3] de la bande sombre d’Alexandre [4]. Son nom complet, Titus Aurelius Alexander, nous est connu grâce à une inscription découverte à Aphrodisias.   Alexandre fut l’élève puis l’adversaire des péripatéticiens [5] Herminus et Sosigène. Il enseigna la pensée d’Aristote à Athènes, vers 198, sous l’empereur romain Septime Sévère. Il est professeur.   Surnommé le second Aristote et l’Exégète, il a laissé sur presque toutes les parties des écrits de ce philosophe d’importants commentaires, les plus anciens qui nous soient parvenus. Ses commentaires ont servi de sources et de modèles pour ses successeurs grecs et byzantins et furent traduits en syriaque, arabe et latin.   On lui attribue la forme du grand commentaire qui sera reprise par le péripatétisme arabe. L’exégèse d’Alexandre d’Aphrodise s’inspire du principe qu’il faut expliquer Aristote par Aristote. Alexandre cherche ce qu’Aristote a voulu dire, non ce qu’il aurait dû dire ; il essaie de comprendre en recourant à des passages parallèles de son œuvre ou à d’autres sources. Lorsqu’il n’y arrive pas, il indique les différentes interprétations possibles et propose celle qui lui paraît le mieux convenir.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Alexandre d’Aphrodise/ Portail de la philosophie/ Portail de la Grèce antique/ Catégories : Philosophe de la Grèce antique

Notes

[1] Aphrodisias est une petite cité antique de Carie, en Asie mineure. Le site archéologique est situé près du village de Geyre, en Turquie, à environ 230 km d’Izmir.

[2] Asie Mineure

[3] L’éponymie est un terme désignant le fait de « donner son nom à » quelque chose

[4] La bande sombre d’Alexandre est la région du ciel située entre l’arc primaire et l’arc secondaire d’un arc-en-ciel. Elle consiste en une bande circulaire, légèrement plus sombre que le reste du ciel. Elle est due au fait que peu de rayons lumineux sont réfractés dans cette direction

[5] Qui est partisan de la doctrine philosophique d’Aristote, de la tradition philosophique qui s’en inspire. Les philosophes péripatéticiens émettaient dans cette discussion l’argument singulier reproduit plus tard par le jésuite Riccioli dans son essai de réfutation des dialogues de Galilée