Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 4ème siècle > Sainte Marcelle ou Marcella

Sainte Marcelle ou Marcella

mercredi 6 juin 2018 (Date de rédaction antérieure : 19 août 2011).

Sainte Marcelle ou Marcella (325-410)

Noble romaine qui s’était convertie au Christianisme.

Comme elle faisait partie des personnages les plus fortunés et les plus influents de la cité, nul n’osait la critiquer ni la combattre.

Veuve après 9 ans de mariage, et fort riche, elle vivait dans un palais, sur l’Aventin [1], et avait l’habitude de réunir autour d’elle d’autres nobles dames et toutes, inspirées par saint Jérôme, vivaient une vie évangélique et active, allant au secours des pauvres, soignant les malades, défendant le sort des esclaves.

Quand, en 410, les barbares emmenés par Alaric 1er arrivèrent à Rome, toutes ses amies partirent en Palestine rejoindre saint Jérôme, sauf elle qui, s’estimant trop âgée, resta sur place.

Les Goths [2] la torturèrent pour lui faire avouer où elle cachait ses richesses, mais elle avait déjà tout donné aux pauvres. Elle mourut des suites de ses blessures.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Marcelle de Rome/Portail du monde antique/ Catégories : Saint catholique et orthodoxe

Notes

[1] L’Aventin est l’une des sept collines de Rome, la plus méridionale, située entre le Tibre, le mont Cælius et le mont Palatin.

[2] Les Goths faisaient partie des peuples germaniques. Selon leurs propres traditions, ils seraient originaires de la Scandinavie. Ils provenaient peut-être de l’île de Gotland. Mais ils pourraient également être issus du Götaland en Suède méridionale ou bien du Nord de la Pologne actuelle. Au début de notre ère, ils s’installèrent dans la région de l’estuaire de la Vistule. Dans la seconde partie du 2ème siècle, une partie des Goths migrèrent vers le sud-est en direction de la mer Noire. Dès le 3ème siècle les Goths étaient fixés dans la région de l’Ukraine moderne et de la Biélorussie où ils furent probablement rejoints par d’autres groupes qui ont été plus ou moins intégrés dans la tribu. Les Goths formaient un seul peuple jusqu’à la fin du 3ème siècle. Après un premier affrontement avec l’Empire romain dans le sud-est de l’Europe au début du siècle, ils se séparèrent en deux groupes : les Greuthunges à l’Est et les Tervinges à l’Ouest qui deviendront par la suite les Ostrogoths ou « Goths brillants », à l’Est, et les Wisigoths ou « Goths sages » à l’Ouest.