Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 4ème siècle > Rufin d’Aquilée dit Tyrannius Rufinus

Rufin d’Aquilée dit Tyrannius Rufinus

jeudi 13 décembre 2018, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 17 août 2011).

Rufin d’Aquilée dit Tyrannius Rufinus (vers 345-410)

Auteur et traducteur latin

Rufinus d'Aquilée par Bloemaert, FrederickNé près d’Aquilée [1], à Concordia. Il étudia à Rome avec Saint Jérôme.

Lors d’un voyage et pèlerinage à Alexandrie et à Jérusalem, il pris publiquement parti pour Origène, dont il traduisit le “De Principiis” et en modifie certains passages, qu’il considère comme des falsifications introduites par les ennemis d’Origène. Saint Jérôme conteste cette manière de faire et les 2 hommes se brouillent. Finalement, Rufin se retire dans un monastère, à Aquilée. Là, il traduit d’autres ouvrages du grec vers le latin.

Il écrit lui-même une suite à l’Histoire ecclésiastique d’Eusèbe de Césarée, qu’il prolonge jusqu’à la mort de Théodose 1er en 395.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de éditions du cerf/fiche/fiche auteur

Notes

[1] Aquilée est une commune de la province d’Udine dans la région du Frioul Vénétie julienne en Italie. Historiquement, la ville, fondée en 181 av.jc fut, à son apogée, une des villes les plus importantes de l’Empire romain. Aquilée a également été un centre religieux chrétien de premier plan, entre le 4ème siècle et le 15ème siècle, siège du patriarcat d’Aquilée.