Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Otton II de Mâcon

samedi 29 décembre 2018, par ljallamion

Otton II de Mâcon (?-1049)

Comte de Mâcon de 1004 à 1049

Paysage typique du Haut-Mâconnais, à Lugny.Fils du comte Guy 1er de Mâcon et d’Aelis fille du comte Lambert de Chalon. En 1004, il succède à son père comme comte de Macon [1].

Il épouse Elisabeth de Vergy [2] avec qui il a un fils Geoffroy de Mâcon . Il disparaît en 1049. Son fils Geoffroy de Mâcon lui succède comme comte de Macon.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Otton II de Mâcon/ Portail de la Bourgogne/ Comte de Mâcon

Notes

[1] À l’époque carolingienne, le pagus devient un comté. Sans postérité, le dernier comte, Jean de Dreux et de Braine, et sa veuve, Alix, comtesse de Mâcon et de Vienne, vendent en 1239 le comté au roi de France, Saint Louis, qui l’incorpore au domaine royal (le titre de comte de Vienne restant aux oncles d’Alix) ; un bailli royal est aussitôt installé à Mâcon, Aumaury de Courcelles (dont le dernier successeur ne disparaîtra qu’en 1790). Rendu au duché de Bourgogne en 1435 dans le cadre du traité d’Arras, le comté de Mâcon est définitivement annexé au royaume avec l’ensemble de la Bourgogne après 1477, année de la défaite et de la mort du duc Charles le Téméraire vaincu par Louis XI.

[2] La maison de Vergy est une grande famille du Moyen Âge, originaire de Bourgogne. Elle tire son nom du château de Vergy, situé à Reulle-Vergy, entre Dijon et Beaune (Côte-d’Or). Plusieurs anciennes familles et titulaires se sont succédé jusqu’au 11ème siècle sur le fief de Vergy, dont les liens éventuels restent controversés, différents auteurs ayant donné différentes versions. La dernière famille connue sous ce nom est attestée à partir de la fin du 11ème siècle. Elle forma plusieurs branches, implantées en Bourgogne et en Franche-Comté, et s’éteignit en 1630 avec son dernier représentant, issu de la branche de Champvent et de Champlitte. La seigneurie de Vergy et son château avaient quitté la maison de Vergy dès 1199 au profit des ducs de Bourgogne, par le mariage d’Alix de Vergy avec le duc Eudes III de Bourgogne.