Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Arsitès

mardi 12 mai 2015 (Date de rédaction antérieure : 24 juillet 2011).

Arsitès

Satrape de Phrygie Hellespontique

Il est le satrape de Phrygie [1] Hellespontique quand en 334 av jc, Alexandre le Grand envahit l’empire des Achéménides [2]. Il refusa d’adopter la stratégie préconisée par le chef des mercenaires grecs de Darius III, Memnon de Rhodes, à savoir pratiquer devant l’armée macédonienne la politique de la terre brûlée afin de priver Alexandre de tout ravitaillement. Cette erreur, ainsi que le désastre de la bataille du Granique [3] où sa responsabilité dans la défaite fut importante, entraîna peu après son suicide.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Arsitès/ Portail de la Grèce antique/ Empire achéménide

Notes

[1] La Phrygie est un ancien pays d’Asie Mineure, situé entre la Lydie et la Cappadoce, sur la partie occidentale du plateau anatolien. Les Phrygiens sont un peuple indo-européen venu de Thrace ou de la région du Danube. Ils ont occupé vers 1200 av.jc la partie centrale et occidentale de l’Asie Mineure, profitant de l’effondrement de l’Empire hittite.

[2] L’Empire achéménide est le premier des Empires perses à régner sur une grande partie du Moyen-Orient. Il s’étend alors au nord et à l’ouest en Asie Mineure, en Thrace et sur la plupart des régions côtières de la mer Noire ; à l’est jusqu’en Afghanistan et sur une partie du Pakistan actuels, et au sud et au sud-ouest sur l’actuel Iraq, sur la Syrie, l’Égypte, le nord de l’Arabie saoudite, la Jordanie, Israël, le Liban et jusqu’au nord de la Libye. Le nom « Achéménide » se rapporte au clan fondateur qui se libère vers 556 av. jc de l’État des Mèdes, auparavant son suzerain ; ainsi qu’au grand empire qui résulte de la fusion des deux ensembles. L’empire fondé par les Achéménides menace par deux fois la Grèce antique, conquiert l’Égypte et prend fin, conquis par Alexandre le Grand, en 330 av. jc.

[3] La bataille du Granique oppose en mai 334 av. jc pour la première fois l’armée macédonienne à l’armée perse sur les rives du fleuve Granique, actuel Biga Çayı en Turquie. Alexandre le Grand remporte une victoire contre les satrapes perses qui lui ouvre les portes de l’Asie Mineure. Cet affrontement est la première d’une série de trois victoires des Macédoniens contre les Perses.