Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Perez Rodrigo Ponce de Leon

Perez Rodrigo Ponce de Leon

lundi 26 février 2018, par ljallamion

Perez Rodrigo Ponce de Leon (mort vers 1354)

Blason de la famille Ponce de LeónFils de Pedro Ponce de León , seigneur de Puebla de Asturias [1], Cangas et Tineo [2] et chef intendant du roi Ferdinand IV de Castille et Sancha Gil de Chacim.

Il était maître de la Puebla de Asturies [3]. Chevalier de l’Ordre de la bande [4].

Il était le petit-fils du roi Alphonse IX de León .

Il était le frère, entre autres de Juana Ponce de Leon, qui épousa en 1315 Juan Alfonso de Portugal, fils illégitime du roi Denis du Portugal, Isabel Ponce de León , qui épousa Pedro Fernandez de Castro , petit-fils de Sanche IV de Castille, et Magpie Ponce de Leon, qui épousa Enrique Enriquez le Jeune , petit-fils de Ferdinand III de Castille .

En 1332 Alphonse XI convoqua dans la ville de Burgos [5] les nobles et seigneurs de son royaume pour assister à son couronnement

Le 8 Juin, 1333 le roi Alphonse XI réuni à Séville [6] avec les principaux seigneurs de son royaume, comptant parmi eux Alphonse de la Cerda, Pedro Fernandez de Castro, João Afonso de Albuquerque et Rodrigo Perez Ponce de Leon, pour apporter de l’aide à la ville de Gibraltar, qui était assiégée par le roi mérinide [7] Abu al-Hasan ibn Ali Othman , mais n’a pas pu empêcher Gibraltar de capitulé en Juin 1333 trois jours avant que Alfonse XI arrive avec ses armées pour l’aider.

Le 12 Juin 1335 Rodrigo Perez donna comme dot à sa nièce Magpie Alfonso de Portugal, fille de sa sœur Juana et petite-fille du roi Denis du Portugal, des maisons à Séville.

Au printemps de 1339, selon la Grande Chronique d’Alphonse XI [8], Rodrigo Perez Ponce participa avec le roi et de nombreux nobles à l’expédition dont le but était de piller et dévaster les terres de Ronda [9] et Antequera [10], de sorte que les musulmans ne pouvaient plus se servir des stocks.

En 1340 ils envahirent le royaume de Castille [11] et, après les avoir vaincu dans une bataille navale avec l’escadre de l’amiral Alonso Jofre Tenorio le 8 Avril commencèrent le siège de la ville de Tarifa [12]. En Août 1340 Alfonse XI convoque à Séville toute la noblesse, y compris Rodrigo Perez Ponce et son cousin Pedro Ponce, les chevaliers, prélats et maîtres des ordres militaires pour prendre conseil sur la meilleure façon de procéder à l’égard de la guerre contre les musulmans, mais à cause de la supériorité écrasante du nombre de musulmans il est convenu de demander l’aide des rois Alphonse IV du Portugal et de Pierre IV d’Aragon.

En 1341 Alphonse XI conquis Grenade [13], Alcalá la Real [14], et un certain nombre d’autres villes.

En Février 1343 des émissaires du roi Yusuf 1er de Grenade sont allés à Algesiras [15] pour essayer de parvenir à un accord de paix avec Alfonse XI, puis il convoqua les grands hommes du royaume qui l’accompagnait dans le siège, qui comprenait Pedro Ponce et son cousin, Rodrigo Perez Ponce de Leon et Don Juan Manuel , Juan Nunez de Lara et Pedro Fernandez de Castro.

13 Novembre, 1344, Rodrigo Perez Ponce a participé à la répartition des biens de leurs parents avec ses sœurs.

Le 15 Janvier, 1346 le chapitre de la cathédrale d’Oviedo [16] nomme Rodrigo Perez Ponce 1er marquis de Valdecarzana.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en Espagnol intitulé Rodrigo Pérez Ponce de León/ Traduit par mes soins

Notes

[1] province d’Asturie

[2] Tineo est un conseil de la communauté autonome de la Principauté des Asturies , dans le nord de l’ Espagne ; C’est aussi une paroisse et une ville dudit conseil.

[3] Cangas, Tineo, l’Mestas, Santa Cruz, Alcañices, Castrocalbón, Valdería et autres villes

[4] Ordre militaire en Espagne, institué par Alphonse XI, Roi de Castille en 1332. Il tire son nom de la banda , bande, ceinture ou ruban rouge qui est tombé sur l’épaule droite et sous le bras gauche du chevalier.

[5] Burgos est une ville du nord de l’Espagne, chef-lieu de la comarca de Burgos, dans la Communauté autonome de Castille et León, capitale de la province de Burgos. Elle est traversée par la rivière Arlanzón, qui appartient au bassin du Duero.

[6] Séville est une ville du sud de l’Espagne, capitale de la province de Séville et de la communauté autonome d’Andalousie.

[7] Les Mérinides constituent une dynastie d’origine berbère zénète qui règne au Maghreb al-Aqsa (Maroc) entre le 13ème et le 15ème siècles et qui contrôle, épisodiquement, d’autres parties de l’Afrique du Nord et de la Péninsule Ibérique pendant le 14ème siècle. Installés dans le bassin de la haute Moulouya pendant le Moyen Âge, ils sont au service des Almohades avant de se rendre maîtres d’un fief au nord du Maroc et de prendre le contrôle de Fès en 1248. En 1269 ils renversent les Almohades en prenant Marrakech et forment, jusqu’en 1465, un empire, imposant temporairement leur pouvoir sur le Maghreb et une petite partie de la côte andalouse. Le centre de leur empire se situe entre Taza et Fès, ses frontières, qui évoluent avec le temps, sont l’océan Atlantique à l’ouest, la mer Méditerranée au nord, le domaine des Abdalwadides(royaume s’étendant deTlemcen au Maghreb central (Algérie)). à l’est et le Sahara au sud.

[8] La Chronique d’Alphonse XI est une chronique royale espagnole datant du 14ème siècle. Elle raconte la vie et les faits et gestes du roi Alphonse XI de Castille, depuis sa minorité jusqu’à l’épique siège d’Algésiras en 1342. Il est possible que son auteur soit Fernán Sánchez de Valladolid, chroniqueur d’Alphonse XI. Ce dernier lui aurait ordonné de faire un récit des faits historiques qui se sont déroulés dans la Couronne de Castille. L’auteur a rapporté également les événements survenus lors des règnes d’Alphonse X le Sage, Sancho IV le Brave et Ferdinand IV l’Ajourné. Il s’agit peut-être de la première chronique royale au sens strict du terme, car elle est centrée sur la vie du roi et organise les faits pour créer tout un cadre historique qui en fin de compte, transforme l’ouvrage en un instrument incontournable pour étudier l’Espagne de l’époque.

[9] Ronda est une commune espagnole de la province de Malaga, dans la Communauté autonome d’Andalousie. Au 13ème siècle Ferdinand III le Saint entreprit la reconquête du sud de la péninsule, à partir de Séville en particulier. Mais Ronda appartenait alors au royaume nasride de Grenade. C’est en 1485 qu’elle fut prise par les Rois catholiques, Isabelle 1ère de Castille et Ferdinand II d’Aragon. Pour récompenser les valeureux chevaliers participant à cette victoire, les terres furent divisées et distribuées.

[10] Antequera est une ville de la province de Malaga, dans la communauté autonome d’Andalousie, en Espagne. Elle est située dans la région du même nom, à 45 km de Malaga et 160 km de Séville. Pendant près de 200 ans, Medina Antaquira a été maintes fois attaqué par les rois chrétiens au cours de la Reconquista. Le 16 septembre 1410 d’une armée dirigée par Ferdinand 1er d’Aragon conquiert la ville. Cela a donné à Ferdinand, qui a été couronné roi d’Aragon en 1412, le titre de "Ferdinand d’Antequera" (Don Fernando de Antequera), et la rue principale porte encore son nom : Calle Infante Don Fernando. Les musulmans ont été chassés, Antequera est devenue une ville du royaume de Castille. Elle devient alors une forteresse catholique contre la nasride, royaume musulman de Grenade, et une base pour poursuivre la reconquista. Après la conquête de Grenade en 1492, la ville commence à se transformer et s’étendre à l’extérieur des murs.

[11] Le royaume de Castille est un ancien royaume du Moyen Âge qui trouve ses origines au nord de la péninsule Ibérique, dans l’actuelle Espagne. À la fin du Moyen Âge, le royaume de Castille s’étend depuis le golfe de Gascogne au nord jusqu’à l’Andalousie au sud et comprend la majeure partie du centre de la péninsule Ibérique. En 1037, date à laquelle Ferdinand 1er fonde le Royaume uni de Castille et León. En 1058, Ferdinand est à l’origine d’une série de guerres contre les Maures, se lançant à la conquête de ce qui allait devenir la Nouvelle-Castille (bataille d’Alarcos et bataille de Las Navas de Tolosa). La région s’agrandit particulièrement sous le règne d’Alphonse VI (1065-1109) et d’Alphonse VII (1126-1157). Sous Alphonse X, la vie culturelle du royaume se développe, mais une longue période de conflits internes suit. En 1469, le mariage de Ferdinand II d’Aragon (plus tard Ferdinand V de Castille) et d’Isabelle 1ère de Castille initie l’union des royaumes d’Aragon et de Castille et, par la suite, de l’ensemble de l’Espagne.

[12] La bataille de Tarifa ou bataille du Salado se déroule le 30 octobre 1340 entre la coalition musulmane mérinido-nasrides et la coalition chrétienne castillano-portugaise avec l’aide d’un contingent aragonais. La coalition chrétienne est victorieuse à l’issue de cette bataille.

[13] Grenade est une ville espagnole, capitale de la province de Grenade au sud-est de l’Andalousie. Elle est située au pied de la Sierra Nevada, au confluent de trois rivières, le Beiro, le Darro et le Genil et fut la capitale du dernier royaume musulman de la péninsule ibérique.

[14] Alcalá la Real est une ville et une municipalité espagnole de la province de Jaén, communauté autonome d’Andalousie. Capitale de la région de la Sierra Sur elle est situé dans l’extrême sud-ouest de la province, en bordure des provinces de Grenade et de Cordoue.

[15] Algésiras est une commune d’Espagne, appartenant à la province de Cadix et à la région d’Andalousie. Conquise par Byzance et le royaume wisigoth, la cité passa sous domination arabe en 711 lors de la conquête musulmane de la péninsule Ibérique dirigée par Tariq ibn Ziyad. Les musulmans y bâtirent leur première ville sous le nom de « alcaetaria ». En 858, Algésiras fut pillée par le chef viking Hasting. Munie d’un excellent port nature, la ville devint un point stratégique de la péninsule. Elle fut dotée de plusieurs mosquées et protégée par des fortifications. Elle subit de nombreux sièges et fut la ville natale d’Almanzor. Elle redevint espagnole après sa reconquête en 1342 sur les maures par Alphonse XI de Castille, après un siège de deux ans, où les Maures firent usage du canon, encore inconnu en Europe. Occupée à nouveau par les Arabes à l’issue du siège de 1369, elle fut détruite par le roi Muhammad V de Grenade en 1379.

[16] La cathédrale San Salvador d’Oviedo est une cathédrale de style gothique située dans la ville d’Oviedo, dans la principauté de Asturies en Espagne. Elle est aussi connue comme sancta ovetensis, dénomination liée à la qualité et à la quantité des reliques qu’elle contient. C’est la cathédrale de l’archidiocèse d’Oviedo.