Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Guy 1er de Spolète

lundi 21 août 2017, par ljallamion

Guy 1er de Spolète (vers 800-860)

Duc de Spolète

Spolète/La Rocca Albornoz et le Pont des tours.Fils aîné de Lambert 1er de Nantes et de Théodrade d’Italie. Il devient abbé de Mettlach [1] en 840 à la mort de l’empereur Louis le Pieux. Il suit son père dans son exil en Italie.

Marié depuis 829, à Adélaïde d’Italie dite Itta , fille de Sicon , duc de Bénévent [2], il devient duc de Spolète [3] en 842.

En 843, il intervient dans la guerre civile qui fait rage dans le duché de Bénévent, au côté de son beau-frère Adalgis.

Il a agi à plusieurs reprises comme arbitre dans cette lutte pour de hauts honoraires, mais c’est finalement le successeur de Lothaire, l’Empereur Louis II, qui a mis fin au conflit en 849.

En 846, il avait repoussé les Sarrazins venus à Rome profaner l’Église Saint-Pierre et donne son nom à la zone à l’ouest de la ville où se déroula la bataille [4].

En 856, il apporte son soutien à Adémar de Salerne contre les prétentions du Comte de Capoue [5] Landon 1er .

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Guy Ier de Spolète/Portail de l’Italie/Personnalité italienne du IXème siècle

Notes

[1] Mettlach est une commune allemande du Land de Sarre, arrondissement de Merzig-Wadern.

[2] Le Duché de Bénévent était le plus important duché lombard de l’Italie médiévale, dont la capitale était Bénévent, ville centrale du Mezzogiorno. Coupé du reste du royaume lombard d’Italie par le duché de Rome byzantin puis papal, Bénévent était au départ semi indépendant. Ce n’est que pendant les règnes de Grimoald 1er et des rois issus de Liutprand que le duché s’est affranchi du royaume. Après la chute du royaume, le duché de Bénévent est la seule entité lombarde qui ait maintenue en tant qu’État son indépendance, pendant près de trois cents ans, jusqu’à sa division en 849.

[3] Le Duché de Spolète avait pour siège Spolète, une ville d’Ombrie en Italie centrale. Ayant conquis la Toscane et l’Ombrie, Alboin érigea ce pays en duché, dont la capitale fut Spolète, qui lui donna son nom. Faroald 1er, capitaine lombard, en reçut l’investiture des mains d’Alboin, en l’an 570, devenant un « dux » (duc). Spolète devint alors le siège d’un assez vaste duché, plus ou moins autonome par rapport aux rois lombards Authari et Agilulf. Siège d’un duché lombard, puis franc et d’une principauté assez importante, Spolète fut finalement incorporée aux États de l’Église en 1213.

[4] devenue Castel di Guido

[5] Capoue, rattachée à Salerne par le traité de 849 entre Salerne et Bénévent parvient à s’en affranchir vers 861.