Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 7ème siècle > Egbert ou Ecgberht 1er de Kent

Egbert ou Ecgberht 1er de Kent

jeudi 17 août 2017

Egbert ou Ecgberht 1er de Kent (mort en 673)

Roi de Kent de 664 à sa mort

Fils du roi Eorcenberht et de la princesse d’Est-Anglie [1] Seaxburh, Egbert succède à son père à sa mort, le 14 juillet 664, sous la régence de sa mère. La légende associée à sainte Mildrith rapporte qu’il fait tuer ses cousins AEthelred et AEthelberht, fils de son oncle Eormenred, probablement pour des raisons dynastiques.

Pour expier ce péché, il aurait ensuite financé la fondation du monastère de Minster-in-Thanet [2], dont la première abbesse est Domne Eafe, la sœur des princes assassinés.

Le royaume de Kent a perdu en importance depuis les règnes d’ AEthelberht et Eadbald, mais il continue à jouir d’un certain prestige sous le règne d’Egbert, notamment grâce à ses liens dynastiques avec les cours mérovingienne, sa grand-mère et son arrière-grand-mère étant franques, est-anglienne par sa mère et mercienne [3] par sa sœur Ermenilda , épouse du roi Wulfhere .

Sa domination s’exerce de façon certaine sur l’est du Surrey [4], où il patronne la fondation de l’abbaye de Chertsey [5] en 666, et peut-être également sur l’Essex [6], voire le Sussex [7].

Egbert laisse deux fils, Eadric et Wihtred , mais c’est son frère Clotaire qui lui succède à sa mort, probablement en raison du jeune âge des deux princes.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Egbert Ier de Kent/ Portail des Anglo-Saxons/ Monarque du Kent

Notes

[1] L’Est-Anglie, ou royaume des Angles de l’Est, est un royaume anglo-saxon établi au cours du Haut Moyen Âge sur les actuels comtés anglais du Suffolk et du Norfolk. Sa fondation légendaire, vers le milieu du 6ème siècle, aurait été le fait d’envahisseurs germaniques appartenant à la tribu des Angles. Il disparaît comme entité indépendante après les invasions vikings du 9ème siècle, mais le titre de comte d’Est-Anglie continue à être donné au sein du royaume d’Angleterre jusqu’à la fin du 11ème siècle, et la région conserve le nom d’Est-Anglie à ce jour.

[2] L’abbaye de Minster se situe au cœur du village de Minster. C’est à Ebbsfleet, à quelques milles de Minster que saint Augustin, envoyé par le pape Grégoire le Grand, débarqua en 597 pour commencer sa mission auprès des Anglo-Saxons. Quelques années après son arrivée sur les rives de Thanet, le christianisme s’est répandu dans le sud de l’Angleterre, et la vie monastique a commencé à s’épanouir. L’abbaye de Minster fut l’une des premières fondations monastiques. Minster était une fondation royale ; Sa fondatrice et première abbesse était Ermenburga ou Domneva, une arrière petite-fille du roi Ethelbert de Kent. Deux de ses jeunes frères avaient été assassinés à la suite d’un conflit politique à la cour de leur cousin Egbert, le roi du Kent. Au lieu de réclamer l’argent du sang habituel ou « Wergild » pour le meurtre de ses frères, Domneva demanda au roi repentant pour un terrain sur lequel elle pouvait construire une maison de prière.

[3] La Mercie est l’un des sept royaumes de l’Heptarchie anglo-saxonne, avec Tamworth pour capitale. Entre 600 et 850, la Mercie fit quatorze fois la guerre au Wessex voisin, onze fois aux Gallois, et mena dix-huit campagnes contre d’autres ennemis - encore ne s’agit-il là que des conflits dont nous avons gardé la trace. Elle est fondée par les Angles rassemblés et menés un an auparavant, depuis les côtes marécageuses proches du Wash vers l’actuelle région des Midlands en Angleterre, par Creoda (ou Crida), premier roi connu des Merciens, peut-être en partie légendaire, qui accèda au pouvoir en 585. Ces Midlands (« terres du milieu ») regroupent les comtés actuels de Gloucester, Worcester, Leicester, Northampton, Bedford, Buckingham, Derby, Nottingham, Hereford, Warwick, Chester et Lincoln.

[4] Le Surrey est un comté du sud-est de l’Angleterre au sud du Grand Londres, qui fait partie des Home Counties et avoisine aussi le Kent, l’East Sussex, le West Sussex, le Hampshire et le Berkshire. Sa capitale traditionnelle est la ville de Guildford, bien que son conseil de comté se trouve à Kingston upon Thames.

[5] L’abbaye de Chertsey est un ancien monastère bénédictin situé à Chertsey, dans le Surrey, en Angleterre. Fondée en 666 par Earconwald, l’abbaye est pillée par les Vikings au 9ème siècle. Elle est reconstruite sous Edgar le Pacifique en 964. Le roi Henri VI y est inhumé en 1471 ; son corps est déplacé à la chapelle Saint-Georges du château de Windsor en 1484. L’abbaye disparaît en 1537, dans le cadre de la dissolution des monastères.

[6] L’Essex est un comté du sud est d’Angleterre au nord-est de Londres.

[7] Le Sussex est un comté situé au sud de Londres, au bord de la Manche en Angleterre. Historiquement, le royaume des Saxons du sud, ou Sussex, fut fondé au 5ème siècle. Il devint vassal de l’ancien royaume des Saxons de l’ouest, ou Wessex, au 9ème siècle. À partir du 12ème siècle, il se divisait en deux parties : l’une appelée Sussex de l’Ouest (West Sussex), dont la ville principale est Chichester, l’autre Sussex de l’Est (East Sussex), dont la ville principale est Lewes.