Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De l’Antiquité à 400 av.jc > Tabekenamon ou Tabakenamon

Tabekenamon ou Tabakenamon

samedi 29 juillet 2017

Tabekenamon ou Tabakenamon

Reine koushite de Napata

Issue de la lignée des rois de Nubie [1] à l’époque de la XXVème dynastie.

Fille du roi de Napata [2] et pharaon d’Égypte Piânkhy, petite-fille du roi Kachta et de la reine Pabatjma et sœur du roi Taharqa .

Tabekenamon est l’épouse de son oncle le roi Chabaka, dont elle a un fils, Tanoutamon , roi de Napata et pharaon.

Par ailleurs, elle est prêtresse de Hathor , maîtresse de Tepihu à Atfieh [3], prêtresse de Hathor de Iunyt à Dendérah [4], ainsi que prêtresse de Neith .

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Tabekenamun »

Notes

[1] La Nubie est aujourd’hui une région du nord du Soudan et du sud de l’Égypte, longeant le Nil. Dans l’Antiquité, la Nubie était un royaume indépendant dont les habitants parlaient des dialectes apparentés aux langues couchitiques. Le birgid, un dialecte particulier, était parlé jusqu’au début des années 1970 au nord du Nyala au Soudan, dans le Darfour. L’ancien nubien était utilisé dans la plupart des textes religieux entre les 8ème et 9ème siècles.

[2] Napata est à la fois le nom d’un royaume antique d’Afrique et le nom de sa capitale. Son nom est attaché à la « deuxième période » du royaume de Koush (après le royaume de Kerma et avant celui de Méroé).

[3] Aphroditopolis

[4] Dendérah est une petite ville d’Égypte sur la rive ouest du Nil à environ 5 km au sud de l’actuelle Kenah (ou Qena) et 65 km au nord de Louxor. Elle est la capitale du 6ème nome de Haute Égypte, le nome "du crocodile" (msḥ). À l’origine, la cité s’appelait en égyptien Nitentore. La ville arabe moderne est construite sur l’ancien site de Ta-ynt-netert ou Tentyra qui signifie « Elle a des piliers divins », qui devint en grec Tentyris puis Dendera. La nécropole de la cité abrite des tombeaux creusés entre l’époque prédynastique et la fin de l’Ancien Empire. Bien que des textes attestent la ville dès l’Ancien Empire et l’importance de ce haut lieu du culte, le site est surtout connu pour son temple d’Hathor. Il semble que ce soit Khéops ou Pépi 1er qui le premier fit construire le temple. Mais il fut restauré plusieurs fois par la suite jusqu’à la dynastie des Ptolémées. C’est dans le grand temple principal que l’expédition Bonaparte a trouvé sur la terrasse de ce monument, le célèbre zodiaque circulaire, vestige unique dans l’histoire de l’Égypte antique.