Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 13ème siècle > Renaud 1er de Gueldre dit le Querelleur

Renaud 1er de Gueldre dit le Querelleur

lundi 10 avril 2017 (Date de rédaction antérieure : 23 mars 2017).

Renaud 1er de Gueldre dit le Querelleur (vers 1255-1326)

Comte de Gueldre et de Zutphen de 1271 à 1326-Duc de Limbourg de 1279 à 1288

Fils de Otton II, comte de Gueldre [1] et de Zutphen [2], et de Philippa de Dammartin . Il succéda à son père le 10 janvier 1271 et épousa en 1276 Ermengarde, duchesse de Limbourg , fille de Waléran IV , duc de Limbourg [3] et de Judith de Clèves. Ermengarde mourut en juin 1283.

Renaud obtint de l’empereur Rodolphe 1er de Habsbourg de pouvoir conserver la Limbourg à titre viager. Mais Adolphe V, comte de Berg [4] et cousin germain d’Ermengearde, revendiqua la succession de sa cousine. Ne se sentant pas assez fort pour faire valoir ses prétentions, il vendit ses droits à Jean 1er duc de Brabant.

Il se remarie à Namur le 3 juillet 1286 avec Marguerite de Flandre fille de Guy de Dampierre, comte de Flandre et de Isabelle de Luxembourg , et devint ainsi le beau-frère de Jean 1er de Brabant.

Il s’ensuivit une guerre entre Jean de Brabant et le clan des Limbourg-Luxembourg, qui se termina par la défaite de Worringen [5], le 5 juin 1288. Renaud, capturé par Godefroy de Brabant dut renoncer au Limbourg le 15 octobre 1289.

Le comté de Gueldre ayant été engagé auprès du comte de Flandre pour financer la guerre contre le Brabant, il dut assainir ses finances pour régler sa dette, ce qu’il fit en 1293. En 1317, il soutint Frédéric le Bel, élu roi des Romains en compétition avec Louis IV de Bavière.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Rainald I. (Geldern) »

Notes

[1] Le comté de Gueldre, devenu à la fin du 12ème siècle duché de Gueldre est un ancien duché du Saint Empire romain germanique. Au début du 16ème siècle, il fut incorporé dans le Cercle de Bourgogne et se trouve actuellement dans les Pays-Bas. Le Gueldre fut érigé en comté en 1079, puis en duché en 1339. Par mariage, il passe aux maisons de Juliers en 1371, puis d’Egmont en 1423. Charles le Téméraire oblige le duc Adolphe à lui vendre le duché en 1471, mais Maximilien 1er de Habsbourg, gendre du Téméraire, rendra le Gueldre au fils d’Adolphe, Charles. À la mort du duc Charles et en dépit des prétentions de sa sœur Philippe, épouse du duc de Lorraine René II, Charles Quint attribue le duché à Guillaume de Clèves, mais le reprend en 1543 et l’intègre dans les Pays-Bas espagnols.

[2] Le comté de Zutphen se limitait à la ville du même nom. Il apparaît en 1025, avec le comte Otton 1er de Zutphen. Son petit-fils Conrad fut brièvement duc de Bavière. À sa mort, Zutphen passa à sa sœur Adélaïde. Ermengarde, petite-fille d’Adélaïde épousa vers 1116 Gérard II, comte de Gueldre. Depuis, le comté de Zutphen resta une partie intégrante du duché de Gueldre.

[3] Le duché de Limbourg est fondé en 1101, succédant ainsi au Comté de Limbourg. Les comtes de Louvain, de leur côté conservèrent le duché et s’intitulèrent duc de Brabant. De cette période vint une opposition farouche entre les ducs de Brabant et les ducs de Limbourg, qui perdura jusqu’en 1191. Par mariage les ducs de Limbourg furent brièvement comtes de Luxembourg et comte de Berg. La dernière comtesse de Limbourg de la maison de Waléran fut Ermengarde, morte sans enfant en 1283. Son époux Renaud 1er de Gueldre obtint de l’empereur Rodolphe de Habsbourg, le droit de conserver le duché à titre viager, mais son cousin Adolphe V de Berg le lui contesta. N’ayant pas les moyens de faire valoir ses droits par les armes, il vendit ses droits à Jean 1er le Victorieux, duc de Brabant, qui occupa le duché après la bataille de Worringen en 1288. Il fut généralement désigné, avec le Comté de Dalhem également sous domination brabançonne, sous le nom de pays d’Outremeuse (territoires situés au-delà de la Meuse, en rive droite, par rapport au Brabant).

[4] Le duché de Berg, qui était, de 1101 jusqu’en 1380, le comté de Berg est un ancien duché du Saint Empire romain germanique. Au début du 15ème siècle, il fut incorporé dans le Cercle du Bas-Rhin Westphalie.

[5] La bataille de Worringen, oppose le 5 juin 1288 les troupes de différents princes de la maison de Limbourg à celles de Jean 1er, duc de Brabant, aidées par de puissantes milices bourgeoises, en particulier celles de Cologne, est une bataille qui met fin, au profit du Brabant, à la guerre de succession du Limbourg et ouvre en quelques décennies pour les Pays-Bas une ère d’hégémonie bourgeoise et urbaine.