Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De l’Antiquité à 400 av.jc > Jessé ou Ïsai (Segond)

Jessé ou Ïsai (Segond)

vendredi 29 juillet 2016

Jessé ou Ïsai (Segond)

Père du roi David. Fils de Obed , lui-même fils de Boaz et de Ruth la Moabite . Il habite Bethléem [1], où il fait paître un grand troupeau de brebis.

Jessé est invité par Samuel à partager la chair de la brebis dont il a fait offrande à Dieu. Les fils de Jessé défilent devant le prophète jusqu’à ce que celui-ci désigne et consacre le plus jeune d’entre eux, David, comme élu de Dieu.

Quelque temps plus tard, Jessé, comptant parmi les hommes les plus âgés de son temps envoie son jeune fils porter des provisions à ses trois frères aînés, enrôlés dans les campagnes menées par le roi Saül contre les Philistins [2] ; c’est à cette occasion que David accomplira son premier fait d’armes, en tuant le champion des Philistins, Goliath.

David confiera plus tard son père, et sa mère, au roi de Moab [3], à titre temporaire. Jessé n’aura probablement pas vu son fils accéder au trône.

Selon la tradition juive, Jessé enseignait la Torah* aux foules. Il aurait été une personne particulièrement vertueuse, l’un des quatre, avec Benjamin , Amram et Kilav, à n’être pas morts à cause de leurs fautes, mais à l’instigation du Nahaš [4].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Jessé/ Portail de la culture juive et du judaïsme/ Personnage du Tanakh

Notes

[1] Bethléem est une ville située en Cisjordanie, une région de Palestine, à environ 10 km au sud de Jérusalem, qui compte essentiellement des Palestiniens musulmans. La ville compte une petite communauté de chrétiens palestiniens, une des plus anciennes communautés chrétiennes au monde. Son agglomération s’étend aux villes de Beit Jala et Beit Sahour. La ville est un important centre religieux. La tradition juive, qui l’appelle aussi Éphrata, en fait le lieu de naissance et de couronnement du roi d’Israël David. Elle est considérée par les chrétiens comme le lieu de naissance de Jésus de Nazareth. C’est un lieu de pèlerinage qui génère une activité économique importante à la période de Noël. La ville est également le siège d’un lieu saint du judaïsme, le tombeau de Rachel, situé à l’entrée de la ville.

[2] Après le 8ème siècle av. jc, les populations de Philistins vaincus par David vraisemblablement s’assimilent et disparaissent en tant que peuple. David enlève ensuite aux Cananéens les villes qu’ils tiennent encore. Il s’empare de Jérusalem, ville forte de la peuplade des Jébuséens. Il bâtit enfin le Royaume israélite avec Jérusalem comme capitale. Jérusalem devient la capitale religieuse quand l’Arche d’Alliance y est transportée. Pour ne pas mettre en péril sa succession, David fait proclamer roi de son vivant son fils Salomon qui règne de 970 à 931 av. jc.

[3] L’ancien royaume biblique de Moab se situait sur la rive orientale du Jourdain, au nord des rivages de la Mer Morte, dans l’actuelle Jordanie. Une de ses capitales aurait été Ar, dans la vallée de l’Arnon. Il est cité dans la Bible (livre des Nombres, livres historiques notamment). Le mont Nébo, d’où Moïse a aperçu la terre sainte, avant de mourir se situait dans le royaume de Moab. Le royaume de Moab (alors dirigé par Balak, fils de Tsippor) est confronté à l’arrivée des Hébreux à la suite de la sortie d’Égypte, lesquels, dirigés par Moïse, Aaron et Josué, viennent de vaincre les Amoréens. Le royaume de Moab aurait ensuite été partagé entre trois des douze tribus d’Israël (Ruben, Gad, Manasseh).

[4] le serpent qui a tenté Ève