Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Azon de Mtskheta

samedi 7 novembre 2015

Azon de Mtskheta

Patrice semi légendaire de Karthlie du ive siècle av. jc

Selon la Chronique géorgienne du prince Vakhoust l’Historien , Azon ou Azo, fils d’Iardos, serait un patrice natif de Macédoine à qui Alexandre le Grand aurait confié le gouvernement de la Géorgie après avoir conquis le pays et tué le mamasakhlissi [1] Samara de Mtskheta.

Azon aurait contrôlé le pays à partir de quatre citadelles situées aux points cardinaux ; en outre, il se serait emparé de l’Egris [2] et il aurait également rendu tributaires les Ossètes [3], les Lechs [4] et les Khazars [5].

Azon se serait comporté comme un tyran sanguinaire avant d’être tué lors d’une révolte générale des Géorgiens menés par le jeune Pharnabaze qui revendiquait l’héritage de ses ancêtres.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Nodar Assatiani et Alexandre Bendianachvili, Histoire de la Géorgie, Paris, l’Harmattan,‎ 1997

Notes

[1] Chef de famille ou de clan selon Nodar Assatiani, Histoire de la Géorgie.

[2] Colchide : Dans l’ancienne géographie, la Colchide est un ancien État, royaume puis région géorgienne, qui a joué un rôle important dans la formation de la culture ethnique du peuple géorgien et de ses sous-groupes. Le royaume de Colchide a contribué au développement de l’État géorgien médiéval, à la suite de son unification avec le royaume d’Ibérie, ou Karthli.

[3] Les Ossètes, ou Osses, forment un peuple vivant dans le Caucase, en Russie et en Géorgie. Descendant des Alains (peuple lui-même descendant des Scythes), ils en seraient les derniers représentants.

[4] Les Lezguiens constituent un groupe ethnique habitant principalement au sud du Daguestan et au nord-est de l’Azerbaïdjan. Ils parlent le lezguien.

[5] Les Khazars étaient un peuple semi-nomade turc d’Asie centrale ; leur existence est attestée entre le 6ème et le 18ème siècle. Au 7ème siècle les Khazars s’établirent en Ciscaucasie aux abords de la mer Caspienne où ils fondèrent leur Khaganat ; une partie d’entre eux se convertirent alors au judaïsme qui devint religion d’État. À leur apogée, les Khazars, ainsi que leurs vassaux, contrôlaient un vaste territoire qui pourrait correspondre à ce que sont aujourd’hui le sud de la Russie, le Kazakhstan occidental, l’Ukraine orientale, la Crimée, l’est des Carpates, ainsi que plusieurs autres régions de Transcaucasie telles l’Azerbaïdjan et la Géorgie.