Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

John Wilmot

mardi 23 juin 2015

John Wilmot (1647-1680)

Deuxième comte de Rochester-Poète-Dramaturge et libertin anglais

Ami proche du roi Charles II d’Angleterre, il est l’auteur de nombreuses satires, de poèmes soit lyriques soit philosophiques et de quelques pièces licencieuses.

Né à Ditchley, dans l’Oxfordshire [1]. La mère de Rochester, Anne John Saint John, protestante, fut une partisane des parlementaires au cours de la Première Révolution anglaise, et inclinait à un certain puritanisme. Son père Henry Wilmot, royaliste d’origine anglo-irlandaise et alcoolique notoire, avait été fait comte de Rochester en 1652 en récompense des services militaires accomplis au nom de Charles II pendant l’exil de ce dernier, sous Oliver Cromwell. Henry Wilmot mourut en 1658, deux ans avant la Restauration anglaise.

Après ses études au Wadham College d’Oxford [2] et après son Grand Tour en Europe de 1662 à 1664 comme tout bon aristocrate britannique, il s’engagea à deux reprises comme volontaire dans la marine pour participer à la seconde guerre des Flandres pendant l’été 1665.

Il épousa le 29 janvier 1667 à la Chapelle Royale de Whitehall [3]]] une héritière dénommée Elizabeth Malet, mais eut de nombreuses maîtresses, dont la célèbre actrice Elizabeth Barry qu’il rencontra vers 1673 et dont il prit en charge la carrière.

Rochester fut un personnage incontournable du monde littéraire et de la cour royale sous la Restauration anglaise. Proche de Charles II, il fut un grand protecteur des arts et des lettres. Il fut notamment le protecteur du poète John Dryden et du dramaturge Elkanah Settle.

Peu avant de mourir à l’âge de 33 ans, la légende veut que le comte libertin se soit réconcilié avec la foi religieuse, grâce aux efforts de l’évêque Gilbert Burnet .

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia John Wilmot, deuxième comte de Rochester/ Portail de la littérature britannique/ Écrivain britannique du 17ème siècle

Notes

[1] L’Oxfordshire anciennement County of Oxford ; parfois abrégé Oxon, est un comté du sud-est de l’Angleterre, avoisinant Northamptonshire, Buckinghamshire, Berkshire, Wiltshire, Gloucestershire et Warwickshire. Le comté est divisé en cinq districts : Oxford, Cherwell, Vale of White Horse, West Oxfordshire et South Oxfordshire.

[2] Wadham College l’un des collèges de l’université d’Oxford au Royaume-Uni. Il a été fondé en 1610 par Dorothy Wadham en mémoire de son époux Nicholas Wadham. Le collège compta parmi ses premiers étudiants Robert Blake ou John Wilmot. Les cours de John Wilkins furent très suivis et ses étudiants, tel Christopher Wren furent à l’origine de la création de la Royal Society en 1662.

[3] [[Le palais de Whitehall fut la principale résidence des souverains anglais à Londres de 1530 jusqu’en 1698. Il était aussi devenu le plus grand palais d’Europe en comptant progressivement plus de 1 500 pièces. Il fut presque intégralement détruit en 1698 par un incendie, à l’exception de la maison des banquets d’Inigo Jones. Il se trouvait sur le site occupé aujourd’hui par le ministère de la Défense.