Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Héraclite d’Éphèse

jeudi 5 mars 2015

Héraclite d’Éphèse (vers 544/541 av. jc- vers 480 av. jc)

Philosophe grec de la fin du 6ème siècle av. jc

Il naît à Éphèse [1] dans la seconde moitié du 6ème siècle av. jc. D’après Aristote, il serait mort à l’âge de 60 ans.

Des lettres apocryphes [2] le désignent comme un contemporain de Darius 1er. Ce dernier aurait invité Héraclite à sa cour, mais le philosophe déclina l’invitation.

Héraclite est issu d’une famille illustre et sacerdotale. Il renonce en faveur de son frère aux privilèges que lui donnait le statut de descendant de Codros , roi d’Athènes, dont le fils, Androclès, fonda Éphèse. Parmi ces distinctions, on comptait la fonction honorifique de roi ou la présidence des cérémonies de Déméter. Il lutta contre les démocrates de sa ville, et n’était guère apprécié de ses concitoyens. Son ami Hermodore fut banni de la ville.

Lui-même semble avoir été persécuté pour athéisme. Ermite, il partit vivre dans les montagnes, vivant de plantes ; mais, étant tombé malade il mourut d’hydropisie, d’autres disent qu’il mourut plus tard d’une autre maladie.

C’est l’un des rares Présocratiques [3] dont nous connaissions un peu le caractère, d’humeur mélancolique, sans pouvoir véritablement distinguer la légende de la vérité, mais Théophraste attribue son humeur mélancolique à l’imperfection de certaines parties de son ouvrage et ses contradictions. Héraclite essaye d’exprimer une vérité qui bouscule la pensée rationnelle, car pour lui la logique de la pensée ne peut atteindre l’épicentre de la philosophie.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Héraclite/ Portail de la philosophie antique/ Philosophe du VIe siècle av. J.-C.

Notes

[1] Éphèse est l’une des plus anciennes et plus importantes cités grecques d’Asie Mineure, la première de l’Ionie. Bien que ses vestiges soient situés près de 7 kilomètres à l’intérieur des terres, près des villes de Selçuk et Kuşadası dans l’Ouest de l’actuelle Turquie, Éphèse était dans l’Antiquité, et encore à l’époque byzantine, l’un des ports les plus actifs de la mer Égée ; il est situé près de l’embouchure du grand fleuve anatolien Caystre. L’Artémision, le grand sanctuaire dédié à Artémis, la déesse tutélaire de la cité, qui comptait parmi les Sept merveilles du monde et auquel Éphèse devait une grande part de sa renommée, était ainsi à l’origine situé sur le rivage.

[2] Se dit d’un texte qui n’est pas authentique ; faux : Testament apocryphe.

[3] Les présocratiques sont des penseurs qui, dans la Grèce antique, ont participé aux origines de la philosophie et ont vécu du milieu du 7ème siècle av. jc jusqu’au 4ème siècle av. jc, c’est-à-dire pour la plupart avant Socrate. Certains penseurs considérés comme présocratiques étaient toutefois contemporains de Socrate, comme les atomistes et certains sophistes.