Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Autolycos

mardi 9 septembre 2014

Autolycos

Personnage de la mythologie grecque

Aïeul maternel d’Ulysse, fils de Chioné et Hermès. Voleur, il a reçu de son père le don de voler sans jamais se faire prendre.

Il enseigna à Héraclès l’art de se servir de ses poings pour abattre ses adversaires et participa à l’expédition des Argonautes [1], mais il reste surtout connu dans la légende comme un voleur. Il possédait le pouvoir de transformer l’apparence des bêtes dont il s’emparait, c’est ainsi qu’il déroba les bœufs d’ Eurytos , roi d’Œchalie [2]. On raconte également qu’il vola un casque dont il fit présent à Ulysse et qui permit au héros de se glisser dans Troie sans être vu.

La mythologie lui donne deux épouses différentes, elle s’appelle Amphithée chez Homère, et Mestra chez Ovide.

Sa fille Anticlée eut, disait-on, commerce avec Sisyphe , avant d’épouser Laërte , qui engendra Ulysse mais selon une version du mythe, Autolycos vola une partie du troupeau de Sysiphe ; ce dernier, qui avait pris la précaution de faire marquer ses bêtes, s’aperçut aisément du larcin et dans sa colère, il séduisit Anticlée, fiancée à Laërte, et il serait ainsi le vrai père d’Ulysse.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/ Autolycos (mythologie)/ Portail de la mythologie grecque/ Progéniture d’Hermès

Notes

[1] Dans la mythologie grecque, les Argonautes sont un groupe de héros qui partirent d’Iolchos, l’actuelle Volos avec Jason à bord du navire Argo pour retrouver la Toison d’or. Ils apparaissent dans de nombreuses légendes.

[2] Œchalie ou Oichalia est le nom d’une cité de Grèce antique dont l’emplacement n’est pas bien connu.