Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Sisyphe

lundi 22 mai 2017

Sisyphe

Personnage de la mythologie grecque

Fils d’ Éole et d’ Énarété et fondateur mythique de Corinthe [1]. Il est l’époux de la Pléiade [2] Mérope , fille d’Atlas et de Pléioné , de qui il a trois enfants.

De son vivant, Sisyphe fonde les Jeux isthmiques [3] en l’honneur de Mélicerte dont il a trouvé le corps gisant sur l’isthme de Corinthe. Depuis l’époque des poèmes d’Homère, Sisyphe est le plus astucieux des hommes : il développe la navigation et le commerce, mais se montre avare et trompeur et tue des voyageurs.

Sisyphe est surtout connu pour avoir déjoué Thanatos . Quand son heure fut venue et que ce dernier vint pour le chercher, il l’enchaîna de sorte qu’il ne pût l’emporter aux Enfers. S’apercevant que plus personne ne mourait, Zeus envoya Hadès délivrer Thanatos.

Mais Sisyphe avait préalablement convaincu sa femme de ne pas lui faire de funérailles adéquates. Il pu ainsi convaincre Hadès de le laisser repartir chez les vivants pour régler ce problème. Une fois revenu à Corinthe, il refusa de retourner parmi les morts.

Thanatos dut alors venir le chercher de force. Certains disent qu’il avait dénoncé Zeus dans une de ses aventures. Un jour, il vit un aigle immense enlevant une jeune fille et reconnut Zeus en l’oiseau.

Pour avoir osé défier les dieux, Sisyphe fut condamné à faire rouler éternellement, dans le Tartare [4], jusqu’en haut d’une colline un rocher qui en redescendait chaque fois avant de parvenir au sommet, tel que raconté dans l’Odyssée.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Sisyphe/ Portail de la mythologie grecque/ Roi de Corinthe

Notes

[1] Corinthe était l’une des plus importantes cités de la Grèce antique, située dans les terres au pied de son acropole, l’Acrocorinthe. Elle abritait autrefois un célèbre temple d’Aphrodite.

[2] Dans la mythologie grecque, les Pléiades sont sept sœurs, filles du Titan Atlas et de l’Océanide Pléioné, sœurs des Hyades.

[3] Les Jeux isthmiques sont des jeux publics organisés à l’isthme de Corinthe entre les cités grecques antiques. Ils sont célébrés la première et la troisième année de chaque olympiade, en l’honneur du dieu Poséidon. Le sanctuaire panhellénique de Poséidon à Corinthe a été aménagé en 690 av. jc.

[4] Dans la mythologie grecque, Tartare est le nom d’une des divinités grecques primordiales. Il s’agit d’un lieu à la porte de fer et au seuil de bronze, où l’on expie ses fautes, où toutes les formes de torture physique ou psychologique sont représentées. À l’intérieur, il renferme les plus grands criminels.