Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Jean-Georges II de Saxe

Jean-Georges II de Saxe

dimanche 17 mars 2019, par ljallamion

Jean-Georges II de Saxe (1613-1680)

Comte palatin de Saxe-Margrave de Misnie de 1656 à sa mort

John George II, portrait datant de 1658.Né à Dresde [1], électeur de Saxe [2], fils de l’électeur Jean-Georges 1er et de Madeleine de Prusse, Jean-Georges II épouse Madeleine de Brandebourg-Bayreuth le 23 février 1638.

Le règne de Jean-Georges II est marqué par la reconstruction économique de la Saxe [3] après la guerre de Trente Ans [4]. Il favorise particulièrement les arts.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Jean-Georges II de Saxe/ Portail de la Saxe/ Électeur de Saxe

Notes

[1] Dresde est une ville-arrondissement d’Allemagne, capitale et ville la plus peuplée de la Saxe. Elle se situe dans le bassin de Dresde, entre les parties supérieures et médianes de l’Elbe et la plaine d’Allemagne du nord.

[2] L’Électorat de Saxe était un État du Saint Empire romain germanique de 1356 à 1806 dont le souverain était investi d’une fonction élective au trône impérial. Il succéda au duché de Saxe-Wittemberg (1296–1356) et fut remplacé par le royaume de Saxe (1806–1918). À la mort de Frédéric II, ses fils divisèrent son héritage entre eux. L’aîné, Ernest, devint électeur et hérita de la Misnie septentrionale, de la Thuringe méridionale, du Wittenberg, ainsi que du titre électoral. Albert, le cadet, devint duc et reçu la Thuringe septentrionale, et la Misnie méridionale. En 1547, à la suite de la victoire de l’empereur Charles V à la bataille de Muehlberg, le Wittenberg et la dignité électorale passèrent à la branche albertine. La ligne ernestine continua de régner sur la Thuringe méridionale, mais leurs territoires se divisèrent en de nombreux micro-duchés ernestins, appelés duchés saxons, parmi lesquels ceux de Saxe-Weimar-Eisenach, Saxe-Coburg-Gotha, Saxe-Meiningen, et Saxe-Altenbourg qui durèrent jusqu’en 1918.

[3] La Saxe est une région historique d’Allemagne située entre l’Ems et l’Oder, le bassin du Danube et la Baltique.

[4] La guerre de Trente Ans est une série de conflits armés qui a déchiré l’Europe de 1618 à 1648. Les causes en sont multiples mais son déclencheur est la révolte des sujets tchèques protestants de la maison de Habsbourg, la répression qui suivit et le désir de ces derniers d’accroître leur hégémonie et celle de la religion catholique dans le Saint-Empire. Ces conflits ont opposé le camp des Habsbourg d’Espagne et du Saint-Empire, soutenus par l’Église catholique romaine, aux États allemands protestants du Saint-Empire, auxquels étaient alliées les puissances européennes voisines à majorité protestante, Provinces-Unies et pays scandinaves, ainsi que la France qui, bien que catholique et luttant contre les protestants chez elle, entendait réduire la puissance de la maison de Habsbourg sur le continent européen.