Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > Isabelle de France ou Isabelle de Valois

Isabelle de France ou Isabelle de Valois

lundi 19 novembre 2012, par ljallamion

Isabelle de France ou Isabelle de Valois (1389-1409)

Reine d’Angleterre de 1396 à 1399-Duchesse d’Orléans

Troisième enfant de Charles VI, roi de France et d’Isabeau de Bavière. Ses aînés sont morts en bas âge et, parmi ses frères et sœurs puînés, figurent Jeanne, femme de Jean V, duc de Bretagne, Michelle, femme de Philippe III le Bon, duc de Bourgogne, Louis, dauphin et duc de Guyenne, Jean, dauphin et duc de Touraine, Catherine, femme d’Henri V, roi d’Angleterre, et Charles VII, roi de France. Elle a vécu pendant une période de forte tension politique entre la France et l’Angleterre, période connue sous le nom de Guerre de Cent Ans. Durant la vie d’Isabelle, la situation s’aggrava en raison de la folie de son père, le roi Charles VI.

Le 1er novembre 1396, Isabelle, âgée de 6 ans, épouse à Calais Richard II, roi d’Angleterre et veuf d’Anne de Bohême. Bien que le mariage soit purement politique, Richard II et l’enfant Isabelle ont développé une relation de respect mutuel. Pour sa protection, Isabelle est envoyée au château de Wallingford, pendant que Richard conduit une campagne militaire en Irlande.

Lorsque Richard II, à son retour d’Irlande, fut emprisonné, déposé et assassiné, le nouveau roi Henri IV ordonna à Isabelle de quitter Winsor pour s’installer chez l’évêque de Salisbury, dans son palais à Sonning. Henri IV décida ensuite qu’Isabelle devait épouser son fils et héritier, le futur Henri V, mais elle déclina la proposition, refusant d’avoir quoique ce soit à voir avec l’héritier. Apprenant la mort de son mari, elle se mit en deuil, ignora la demande d’Henri IV, qui la laissa revenir en France.

Le 6 juin 1407, Isabelle se remarie à Compiègne avec Charles, duc d’Orléans. Elle meurt en couches en août 1409, à l’âge de 19 ans, laissant une fille, Jeanne, qui épousera en 1424 Jean II de Valois, duc d’Alençon. Elle est enterrée dans la Chapelle de Notre-Dame des Bonnes Nouvelles, dans l’Abbaye de Saint-Laumer, à Blois. Ses restes furent transférés vers l’église des Celestins, à Paris.