Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Arsinoé IV

lundi 5 juin 2017 (Date de rédaction antérieure : 30 juillet 2011).

Arsinoé IV

Arsinoé IV

Fille dePtolémée XII, sœur deBérénice IV, Cléopâtre VII, Ptolémée XIII et Ptolémée XIV.

En débarquant à Alexandrie en 48 av jc, César captura les membres de la famille royale des Ptolémées, mais Arsinoé parvint à s’échapper à l’aide de Ganymède, et rejoignit l’armée égyptienne. Mais les forces romaines, avec des renforts, défont l’armée égyptienne, et elle fut amenée captive à Rome et y figura en ennemie vaincue au triomphe de César.

Après cette humiliation, elle se réfugia dans le sanctuaire du temple d’Artémis à Éphèse [1], en Asie mineure, car elle craignait sa sœur Cléopâtre avec qui elle était en conflit. Cette dernière persuada Marc Antoine d’ordonner sa mise à mort en 41 av jc.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Arsinoé IV/ Portail de l’Égypte antique/ Catégories : Enfant royal de l’Égypte antique

Notes

[1] Éphèse est l’une des plus anciennes et plus importantes cités grecques d’Asie Mineure, la première de l’Ionie. Bien que ses vestiges soient situés près de 7 kilomètres à l’intérieur des terres, près des villes de Selçuk et Kuşadası dans l’Ouest de l’actuelle Turquie, Éphèse était dans l’Antiquité, et encore à l’époque byzantine, l’un des ports les plus actifs de la mer Égée ; il est situé près de l’embouchure du grand fleuve anatolien Caystre. L’Artémision, le grand sanctuaire dédié à Artémis, la déesse tutélaire de la cité, qui comptait parmi les Sept merveilles du monde et auquel Éphèse devait une grande part de sa renommée, était ainsi à l’origine situé sur le rivage.