Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 11ème siècle > Thibaud III de Blois ou Thibaud 1er de Champagne

Thibaud III de Blois ou Thibaud 1er de Champagne

dimanche 12 août 2012

Thibaud III de Blois ou Thibaud 1er de Champagne (vers 1010-1089)

Comte de Blois 1037 à 1089-Comte de Champagne de 1066 à 1089

Fils d’Eudes II de Blois et d’Ermengarde d’Auvergne. Puissant maître de maison féodale, le comte de Blois commence une longue carrière politique. D’abord rejeté au nord et à l’ouest de ses domaines, en contrées par trop turbulentes, il accroît finalement son emprise politique et guerrière à l’est en devenant comte de Champagne.

L’héritier de la maison de Blois devient comte de Blois, Tours, Châteaudun, Chartres, Sancerre, Provins, Saint-Florentin, Château-Thierry de 1037 à 1089 et de Troyes, Meaux, Vitry de 1066 à 1089. Il perd Beauvais après 1037. En réalité, il abandonne surtout, battu à la bataille de Nouy, près de Tours assiégé en 1044, le pouvoir concret sur la Touraine, saisie par la maison rivale d’Anjou menée par Geoffroy II Martel. Il a dû aussi en perdre le titre car le roi de France Henri 1er, à qui il a refusé de prêter hommage, l’en a dépossédé virtuellement pour le remettre tout aussi virtuellement à son vainqueur. Mais le traité qu’Angevins et Blésois signent à la fin de la bataille n’est qu’une passation de fief.

Il épouse Gersende, fille du comte Herbert 1er du Maine, avant de la répudier en 1048 et épouse, avant 1061, Adèle de Valois, fille de Raoul IV de Vexin.

L’influence compromise à l’ouest, il reste à la maison de Blois de reprendre le chemin des conquêtes à l’est. En 1066, profitant de l’absence de son neveu Eudes II de Troyes, parti conquérir l’Angleterre avec Guillaume le Conquérant, il s’empare des possessions de celui-ci et devient comte de Champagne, instaurant ainsi la puissante maison de Blois Champagne. Protecteur des abbayes, il favorise la réforme monastique.