Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 13ème siècle > Robert II de Bourgogne

Robert II de Bourgogne

vendredi 24 décembre 2021, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 2 juin 2012).

Robert II de Bourgogne (1248-1306)

Duc de Bourgogne-Roi titulaire de Thessalonique

Troisième fils d’Hugues IV et de Yolande de Dreux, lorsque son père mourut, ses deux frères aînés, Eudes et Jean étaient déjà mort et n’avaient laissé que des filles. Il succéda donc à son père. Il fut chargé d’importantes missions par Philippe III le Hardi et par Philippe IV le bel, rois de France. Ce dernier le nomma grand chambrier de France [1].

En 1279, il épousa Agnès de France, fille de Saint Louis et de Marguerite de Provence.

Notes

[1] Le Grand chambrier de France était l’un des grands officiers de la couronne de France pendant l’ancien Régime. Il s’agissait de l’une des charges conférant la noblesse héréditaire au premier degré dès le jour de l’entrée en fonction. Le grand chambrier était le chef de la chambre du roi. Sous les premiers Capétiens, le grand chambrier gérait le Trésor royal (ou Trésor du roi) avec le grand bouteiller, avant que la chambre des comptes, créée par Philippe IV le Bel et le Surintendant des Finances, apparu en 1311, ne viennent les suppléer dans cette fonction. Cet officier possédait une des cinq grandes charges de la couronne. Il était non seulement distingué du grand chambellan, mais il lui était, en quelque manière, supérieur par l’étendue de son pouvoir. Il signait les chartes et autres lettres importantes. Pendant longtemps, il précéda le connétable, et il jugeait avec les pairs de France. François 1er supprime cette dignité en 1545 au profit de celle de Gentilhomme de la Chambre

Répondre à cet article