Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 13ème siècle > Éléonore de Provence

Éléonore de Provence

dimanche 5 janvier 2020 (Date de rédaction antérieure : 26 mai 2012).

Éléonore de Provence (1223-1291)

Reine consort d’Angleterre

Tête de la statue d'Éléonore de Provence dans l'abbaye de Westminster.Fille de Raimond Béranger IV, comte de Provence [1], et de Béatrice de Savoie. Elle était la sœur de Marguerite de Provence reine de France et épouse de Saint Louis, de Sancie de Provence reine des Romains et épouse de Richard de Cornouailles, et deBéatrice de Provence reine de Sicile et épouse de Charles d’Anjou Sicile. Elle fonda la bastide de Monségur [2], en Gironde. Elle épousa Henri III Plantagenêt, roi d’Angleterre, à Canterbury [3] le 14 janvier 1236.

Elle devint célèbre par sa piété, et est connue sous le nom de Sainte Éléonore, bien qu’elle ait seulement été béatifiée et non canonisée. Après la mort de son époux Henri III d’Angleterre en 1272, et suite à celles de son petit-fils Henri d’Angleterre , et de ses filles Marguerite et Béatrice , elle se retira dans l’abbaye bénédictine d’Amesbury [4] en 1276, où elle mourut en 1291.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Margaret Howell, Eleanor of Provence : Queenship in Thirteenth-Century England, Oxford, Blackwell Publishers, 2001, 384 p. (ISBN 978-0-63122-739-7)

Notes

[1] Le Comté de Provence est une ancienne principauté territoriale située à l’est du delta du Rhône. Il ne doit pas être confondu avec le marquisat ou le Duché de Provence. En 1019, Emma, comtesse de Provence, se maria avec Guillaume Taillefer, comte de Toulouse, transmettant les droits de la lignée de Roubaud à la maison de Toulouse. Le titre de marquis de Provence passa définitivement à cette maison à compter de 1093. En 1112, Douce de Provence, héritière des droits de la ligne de Guilhem, épousa Raimond Bérenger III, comte de Barcelone, qui devient Raimond Bérenger 1er de Provence. Les maisons de Toulouse et de Barcelone entrèrent alors en conflit pour le marquisat. Un traité fut conclu, en 1125, entre Raymond Bérenger et Alphonse Jourdain de Toulouse : par celui-ci, le comté de Provence fut divisé en un marquisat au nord de la Durance - attribué aux Toulouse - et un comté au sud, attribué à Barcelone. En 1193, Alphonse II de Provence épouse Gersande de Forcalquier, ce qui donne naissance au comté de Provence Forcalquier.

[2] Monségur est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Gironde. Monségur est une bastide fondée en 1265 par la reine d’Angleterre, Éléonore de Provence.

[3] La cathédrale de Canterbury est l’une des plus anciennes et des plus célèbres églises chrétiennes d’Angleterre. Situé à Canterbury, elle a été construite en pierre de Caen. C’est la cathédrale de l’archevêché de Canterbury, dont l’archevêque est le primat de toute l’Angleterre et chef religieux de l’Église anglicane. Siège du diocèse de Canterbury, elle est le centre de la Communion anglicane. Son titre formel est cathédrale et église métropolitaine du Christ de Canterbury.

[4] L’abbaye d’Amesbury était une abbaye bénédictine de femmes à Amesbury dans le Wiltshire, en Angleterre, fondée par la reine AElfthryth vers 979 sur ce qui aurait pu être le site d’un ancien monastère. Cette fondation a été dissoute en 1177 par Henri II, qui a fondé à sa place une maison de l’Ordre de Fontevraud, connue sous le nom de Prieuré d’Amesbury.