Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 3ème siècle > Marcus Aurelius Iulianus Sabinus dit Julianus ou Julien de Pannonie

Marcus Aurelius Iulianus Sabinus dit Julianus ou Julien de Pannonie

lundi 25 mai 2020 (Date de rédaction antérieure : 13 février 2012).

Marcus Aurelius Iulianus Sabinus dit Julianus ou Julien de Pannonie (mort en 285)

Usurpateur romain

Monnaie de JulianusIl était gouverneur en Vénétie [1] et en Istrie [2]. En 284, après la mort de l’empereur Carus, il prit les armes contre l’empereur Carin dans la région de Pannonie [3]. Peut-être espérait-il une alliance avec Dioclétien qui, à la mort de Numérien, avait été acclamé empereur par l’armée d’Orient et était déjà en guerre contre Carin.

Il passa en Italie avec ses troupes. Carin, venant de Bretagne [4], marcha à sa rencontre, le vainquit sans difficulté et le fit égorger.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Julianus/ Portail de la Rome antique/ Catégories : Usurpateur romain

Notes

[1] La région de la Vénétie est une région du nord-est de l’Italie. Elle couvre un territoire de 18 391 km². Sa capitale est Venise

[2] L’Istrie est une péninsule de l’Adriatique de forme triangulaire pointée vers le sud, attachée au continent par le nord-est. Sa superficie est de 2 820 km². Son littoral commence au nord-ouest avec le golfe de Trieste, suit une ligne rectiligne nord-ouest/sud-est longue de 242,5 km jusqu’au cap Kamenjak où il s’infléchit et suit une ligne sud-ouest/nord-est longue de 212,4 km jusqu’à la baie de Kvarner. Son territoire est principalement compris en Croatie.

[3] La Pannonie est une ancienne région de l’Europe centrale, limitée au Nord par le Danube et située à l’emplacement de l’actuelle Hongrie, et partiellement de la Croatie et de la Serbie. Les habitants originaux sont les Pannoniens, qui sont envahis par les Celtes et les Boïens au 4ème siècle av. jc. Vers 105 apr. jc, Trajan divise la province en Pannonie supérieure à l’ouest et Pannonie inférieure à l’est. Ces qualificatifs ne sont pas seulement déterminés par le sens du cours du Danube, mais aussi par l’éloignement par rapport à Rome en suivant les itinéraires routiers : le voyageur venant d’Italie rencontre d’abord la Pannonie supérieure, puis la Pannonie inférieure. Le Pannonien Maximien est associé au pouvoir en 285. Les tétrarques réorganisent les provinces pour en améliorer l’administration et la défense : la Pannonie inférieure est divisée en deux : au nord la Valeria, du nom de famille de Dioclétien, avec pour capitale Aquincum ; au sud, la Pannonia Secunda, avec pour capitale Sirmium

[4] La Bretagne ou Britannie (Britannia en latin) est la province romaine qui, du 1er au 5ème siècle, couvrait une partie de l’île de Grande-Bretagne correspondant à des territoires qui devinrent par la suite ceux de l’Angleterre, du pays de Galles et du sud de l’Écosse. Pour les Romains, la Bretagne constituait « la terre la plus écartée et le dernier boulevard de la liberté » ; d’après l’écrivain Tacite : « Il n’y a plus de peuples au-delà, rien que des flots et des rochers ».