Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 9ème siècle > Théobald d’Arles ou Thibaut d’Arles

Théobald d’Arles ou Thibaut d’Arles

samedi 1er mai 2021, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 22 octobre 2011).

Théobald d’Arles ou Thibaut d’Arles (vers 860-vers 895)

Comte d’Arles

Royaume d'Arles 9/10ème siècleFils de Hucbert d’Arles, abbé de Saint-Maurice en Valais [1], il appartient à la famille des Bosonides [2] qui constitue la première maison de Bourgogne [3].

Il est déjà comte d’Arles en juillet 879 et se trouve parmi les Bourguignons de l’entourage de Boson V de Provence, initialement duc, puis après le coup d’État du 15 octobre 879 roi de Provence. Après le coup d’État de Mantaille [4], le parti de Boson doit faire face à une coalition des Carolingiens.

Avec son allié et beau-frère Hugues le bâtard, il est pourchassé par les troupes royalistes. Toutefois Hubert réussit à échapper aux troupes carolingiennes avant la bataille que livre seul Théobald.

En 883, il figure toujours parmi les comtes qui soutiennent la nouvelle rébellion de Hugues. Mais après la défaite définitive de ce dernier en 885 et les actes de représailles contre ses partisans, il s’enfuit probablement en Provence dans les états de son parent Boson. Après sa mort, sa femme Berthe se remarie après 895 avec Adalbert de Toscane.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Pierre Riché - Les Carolingiens, une famille qui fit l’Europe - Hachette littérature, Paris, 1997 (1re édition 1983) - (ISBN 2012788513)

Notes

[1] L’abbaye territoriale de Saint-Maurice d’Agaune est une abbaye située dans le canton du Valais en Suisse. Elle a été fondée en 515 par le futur roi burgonde saint Sigismond à l’emplacement d’un sanctuaire plus ancien abritant les restes de Maurice d’Agaune, martyr du 3ème siècle, érigé par Théodore, premier évêque connu du Valais.

[2] Les Bosonides sont une famille de la noblesse franque ainsi nommée parce que plusieurs de ses membres se prénommèrent Boson (Boso, Bozo, Bouzo dans les textes).

[3] Le duché de Bourgogne est fondé en 880 à partir du royaume de Bourgogne, par les rois carolingiens Louis III et Carloman II et les membres princiers de leur famille qui se partagent l’Empire carolingien de Charlemagne dont ils ont hérité. Ils féodalisent tous les royaumes carolingiens de France en duchés et comtés vassaux des rois de France. Richard II de Bourgogne (dit Richard le Justicier) est nommé marquis puis premier duc de Bourgogne et un des six pairs laïcs primitifs de France par son suzerain le roi Louis III.

[4] Le hameau de Mantaille est rattaché à la commune d’Anneyron dans la Drôme depuis 1809. Il se trouve de l’autre côté du col de Barbe-Bleue dans la vallée du Bancel, autre affluent du Rhône.