Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Hucbert

mercredi 19 octobre 2011, par ljallamion

Hucbert (vers 820-864/866)

Abbaye territoriale de Saint-Maurice d'AgauneFils de Boson l’Ancien. Il devient duc ou marquis de Bourgogne transjurane et aussi abbé laic de l’abbaye de Saint-Maurice en Valais après avoir dépouillé Aimon des revenus de cette maison.

Le pape Benoît III se plaint de cette violence dans une lettre qu’il adresse aux évêques du royaume de Charles le Chauve en 856, il reproche à Hucbert d’avoir dépouillé l’Église de Sion, en enlevant à l’évêque Aimon cette abbaye dont il avait chassé les chanoines pour la « remplir de femmes perdues et de chiens de chasse ».

Mais Lothaire, répudie Theutberge en 857 au profit de sa maitresse Waldrade et par la même occasion, il veut dépouiller son beau-frère de son gouvernement. Hucbert prend donc les armes pour défendre ses intérêts et l’honneur de sa sœur. Il défait alors successivement 3 armées différentes envoyées contre lui, et fait quelques courses en Lorraine. Ne sachant comment se défaire d’un si puissant ennemi, Lothaire s’entend avec son frère, l’empereur Louis, en lui cédant en 859, l’Helvétie. En contrepartie, Louis, envoie une armée contre Hucbert sous la conduite de Conrad, le comte de Paris.

Toutefois, Hucbert ne semble pas inquiété immédiatement. En 863, on signale qu’il prend par la force l’abbaye de Lobbe et en expulse son abbé. Finalement il est tué en 864, ou plus probablement en 866, lors d’une bataille près d’Orbe contre le comte de Paris qui lui succède dans son duché et dans son titre d’abbé de Saint Maurice.