Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Hugues le Bâtard

dimanche 14 avril 2019, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 9 octobre 2011).

Hugues le Bâtard (vers 855-vers 895)

Duc d’Alsace en 867

Les royaumes francs au traité de Prüm : division de l'empire de Lothaire Ier entre ses trois fils ; la Lotharingie est en violet.Fils illégitime de Lothaire II, premier roi de Lotharingie [1] et de sa concubine Waldrade. À la mort de son père en 869, il ne put hériter du royaume en raison de sa bâtardise et l’Alsace, incluse dans la part de Louis le Germanique, lui fut retirée.

Il tenta à plusieurs reprises de récupérer ses biens et ceux de son père, notamment en 877/878 et en 880, mais échoua à chaque fois. Il finit par avoir les yeux crevés en 885 sur l’ordre de Charles III le Gros qui le fit enfermer à l’abbaye de Prüm [2] où il mourut une dizaine d’années plus tard.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Medieval Lands/ LOTHARINGIA/HuguesAlsace/ traduit par mes soins

Notes

[1] La Lotharingie désigne le royaume de Lothaire II du latin Lotharii Regnum, arrière-petit-fils de Charlemagne. Il fut constitué en 855. Après sa mort, elle fut l’enjeu de luttes entre les royaumes de Francie occidentale et de Francie orientale, avant d’être rattachée au Saint Empire romain germanique en 880. Il devint un duché au début du 10ème siècle. Dans la deuxième moitié du 10ème siècle, le duché fut scindé en un duché de Basse Lotharingie et un duché de Haute Lotharingie, qui deviendra la Lorraine.

[2] L’abbaye bénédictine de Prüm en Allemagne a été fondée par des moines d’Echternach sur des terres offertes en 721 par Bertrade l’Ancienne, mère de Caribert, père de Bertrade de Laon, épouse de Pépin le Bref.