Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Tudhaliya II

mercredi 28 septembre 2022, par ljallamion

Tudhaliya II

Roi hittite du Nouvel Empire de 1360 environ à 1344 av. notre ère

L’empire hittite [1] subit d’importantes pertes de territoire pendant le règne de Tudhaliya. La capitale Hattusa [2] elle-même est incendiée. Sous le commandement avisée du fils de Tudhaliya, le futur Suppiluliuma 1er, les Hittites commencent à rétablir la situation alors que Tudhaliya est encore sur le trône.

L’arbre généalogique est une reconstruction possible, parmi d’autres, du lignage de la famille royale de l’empire hittite. La nomenclature des souverains et les liens de parenté demeurent obscurs par de nombreux aspects

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Tudhaliya II/ Portail des Hittites/ Catégorie : Roi hittite

Notes

[1] Les Hittites sont un peuple ayant vécu en Anatolie au 2ème millénaire av. jc. Ils doivent leur nom à la région dans laquelle ils ont établi leur royaume principal, le Hatti, situé en Anatolie centrale autour de leur capitale, Hattusan. À partir de la seconde moitié du 17ème siècle avant notre ère, les rois du Hatti construisent un des plus puissants royaumes du Moyen-Orient, dominant l’Anatolie jusqu’aux alentours de 1200 av. jc. À partir du 14ème siècle avant notre ère, ils réussissent à faire passer la majeure partie de la Syrie sous leur coupe, ce qui les met en rivalité avec d’autres puissants royaumes du Moyen-Orient : l’Égypte, le Mitanni et l’Assyrie.

[2] Hattusa (ou Hattousa ou Hattusha, ancien nom Hattush), aujourd’hui située à proximité du village de Boğazkale (anciennement Boğazköy), est un site archéologique situé dans la province de Çorum, en Turquie. C’était la capitale du royaume hittite, située en Anatolie centrale, dans une région montagneuse, près d’une boucle du fleuve Kızılırmak. Elle succéda comme capitale des Hittites à Nesha (Kanesh) sous le règne de Labarna II qui prit le nom de Hattusili 1er pour marquer l’événement, vers 1650 av. jc. Elle connut des périodes fastes et d’autres plus difficiles au cours de son histoire, perdant quelque temps son rôle de capitale, avant de connaître son apogée au 13ème siècle sous l’impulsion du roi Hattusili III et de son fils Tudhaliya IV, qui y entreprirent un important programme de constructions. Pourtant, son abandon et la fin du royaume hittite survinrent à peine quelques années après, au tout début du 12ème siècle.