Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Dagobert

mercredi 20 novembre 2013 (Date de rédaction antérieure : 10 septembre 2011).

Dagobert (vers 600-639)

Roi d’Austrasie en 623 et Roi des Francs de 629 à 639

Dagobert Roi d'Austrasie en 623 et Roi des Francs de 629 à 639

En 613, Clotaire II, roi de Neustrie [1], envahit l’Austrasie [2] et torture à mort Brunehaut. Dès 622, il fait reconnaître Dagobert, fils qu’il a eu avec Bertrude , comme roi d’Austrasie. C’est à Metz qu’il réside alors qu’il n’a pas 10 ans. Le maire du palais Pépin de Landen le conseille. 7 ans plus tard, lorsque meurt Clotaire II en 629, Dagobert se fait reconnaître roi de Neustrie et de Bourgogne. Devenu ainsi roi des Francs, il laisse l’Aquitaine à son frère Caribert. Et lorsque celui-ci meurt en 632, il récupère son domaine.

Auprès de lui se trouvent des conseillers comme Saint Éloi qui a été déjà le conseiller de Clotaire II. Un autre conseiller de Dagobert accède également au trône épiscopal, Saint Ouen et Saint Didier à ne pas confondre avec saint Didier de Langres , mort vers 411, un autre des conseillers de Dagobert, évêque de Cahors de 630 à 655.

C’est sans doute sur leurs conseils que le roi ne cesse de parcourir son royaume, d’y rendre la justice. Soucieux de récupérer les biens du fisc royal, que certains de ses prédécesseurs avaient laissés aliénés, il est généreux avec certaines églises et abbayes et particulièrement avec Saint-Denis. Il est soucieux également de défendre les frontières du royaume. Il va se battre pour cela à l’Est contre les Slaves jusqu’en Moravie, à l’Ouest contre les Gascons. Il fut soucieux enfin d’asseoir son autorité, que les Bretons et les Saxons reconnaissent, en 638.

En 634 il confia l’Austrasie à son fils Sigebert qui n’est guère alors âgé que de 3 ans. C’est pourquoi, à la mort de son père Dagobert, Clovis II, âgé de 1 an seulement, ne reçoit que la Neustrie et la Bourgogne en héritage. C’est le 19 janvier 639 que le roi Dagobert 1er décède d’une colique à l’âge de 36 ans après avoir lancé à ses chiens : “Il n’est si bonne compagnie qui ne se quitte.” Il est inhumé à Saint-Denis. Son fils, Clovis II, devient roi de Neustrie et de Bourgogne. L’Austrasie reste à Sigebert III, son frère.

P.-S.

Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de histoire Terres et contées /gouvernement/ France/ DAGOBERT 1er/ Le petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 333

Notes

[1] Royaume franc qui couvrait le nord-ouest de la France actuelle, et avait pour capitale Soissons. Néanmoins, il semble que le terme de Neustrie ne soit apparu qu’un siècle après la création du royaume. La Neustrie avait été créée lors du partage qui suivit la mort de Clovis 1er, en 511, et revint à Clotaire 1er, qui, au terme de son long règne de 50 ans, avait réussi à reconstituer le royaume de son père. Elle fut le 2ème grand royaume franc né lors des partages successoraux mérovingiens à partir des territoires conquis sur Syagrius. Son aire géographique était limitée par la Loire au sud, l’océan Atlantique et la Basse-Bretagne à l’ouest, et la Champagne à l’L’Austrasie désignait durant la période mérovingienne un royaume franc couvrant le nord-est de la France actuelle, les bassins de la Meuse et de la Moselle, jusqu’aux bassins moyen et inférieur du Rhin. La capitale en fut d’abord Reims, puis Metz. Les habitants de l’Austrasie étaient les Austrasiens. Ce royaume est apparu à la mort de Clovis en 511, lorsque le territoire de celui-ci est partagé entre ses fils. Berceau de la dynastie carolingienne, l’Austrasie disparaît en 751 avec le dernier roi mérovingien pour être intégrée dans le grand royaume franc que réunirent Pépin le Bref et Charlemagne. Elle s’étendait jusqu’en Flandre au nord.

[2] L’Austrasie désignait durant la période mérovingienne un royaume franc couvrant le nord-est de la France actuelle, les bassins de la Meuse et de la Moselle, jusqu’aux bassins moyen et inférieur du Rhin. La capitale en fut d’abord Reims, puis Metz. Les habitants de l’Austrasie étaient les Austrasiens. Ce royaume est apparu à la mort de Clovis en 511, lorsque le territoire de celui-ci est partagé entre ses fils. Berceau de la dynastie carolingienne, l’Austrasie disparaît en 751 avec le dernier roi mérovingien pour être intégrée dans le grand royaume franc que réunirent Pépin le Bref et Charlemagne.