Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 6ème siècle > Bertetrudis dite Bertrude

Bertetrudis dite Bertrude

mercredi 13 avril 2022, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 23 décembre 2011).

Bertetrudis dite Bertrude (morte en 618/619)

Reine des Francs

Localisation de la Neustrie à l'époque mérovingienne puis carolingienne.Seconde épouse de Clotaire II, roi de Neustrie [1]. Bien que ses origines soient inconnues, on sait que le puissant maire du Palais [2] Erchinoald était cousin du jeune roi Dagobert 1er par sa mère, ce qui ferait de Bertrude une sœur de sainte Gerberge et une fille des nobles Richomer et sainte Gertrude .

La reine déjoua un complot qui prévoyait l’assassinat du roi Clotaire et son remariage avec l’usurpateur régicide, le patrice d’origine royale burgonde nommé Aletheus .

Elle mourut la 35ème année du règne de Clotaire II, ce qui tombe en 618 ou 619.

Elle pourrait aussi être la mère des 2 autres fils connus de Clotaire II, le prince Mérovée, capturé en 604 par les armées austrasiennes et d’un garçon mort jeune vers 617

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Christian Settipani, Les Ancêtres de Charlemagne, Paris, 1989, 170 p. (ISBN 2-906483-28-1)

Notes

[1] Royaume franc qui couvrait le nord-ouest de la France actuelle, et avait pour capitale Soissons. Néanmoins, il semble que le terme de Neustrie ne soit apparu qu’un siècle après la création du royaume. La Neustrie avait été créée lors du partage qui suivit la mort de Clovis 1er, en 511, et revint à Clotaire 1er, qui, au terme de son long règne de 50 ans, avait réussi à reconstituer le royaume de son père. Elle fut le 2ème grand royaume franc né lors des partages successoraux mérovingiens à partir des territoires conquis sur Syagrius. Son aire géographique était limitée par la Loire au sud, l’océan Atlantique et la Basse-Bretagne à l’ouest, et la Champagne à l’est. Elle s’étendait jusqu’en Flandre au nord.

[2] A l’origine intendant général, chargé de diriger les services politiques et domestiques de la maison du roi, le maire du palais apparaît, dès le milieu du 7ème siècle, comme le personnage principal de l’Etat. C’est lui, de fait, qui exerce la réalité du pouvoir.