Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 13ème siècle > Aodh Méith ou Áed Méith

Aodh Méith ou Áed Méith

mardi 15 février 2022, par ljallamion

Aodh Méith ou Áed Méith (mort en 1230)

Roi de Tír Eoghain

Fils d’ Áed In Macáem Toinlesc Ua Neill , Aodh a passé une grande partie de sa carrière à combattre les menaces de Fir Manach, Tír Conaill [1] et Galloway [2], ainsi que de Jean de Courcy et de la seigneurie d’Irlande [3]. Son implication dans la politique de la mer d’Irlande l’a peut-être vu parrainer une revendication des Mac Uilleim [4] sur le trône écossais, mais cela n’est pas clair.

Plus tard, l’allié de Hugues de Lacy, comte d’Ulster [5], Aodh a établi une relation stable avec le comté d’Ulster et la seigneurie de l’Irlande, deux régimes politiques anglo-normand qui ont vu le jour dans la vie d’Aodh.

À la fin de sa vie, il était le souverain irlandais dans le nord de l’île, et passa la succession à son fils Domhnall Óg ou Domnall Óc . Il est l’ancêtre du Clann Aodha Buidhe, la famille Clandeboy O’Neills.

Aodh mena des armées dans Connacht [6] en 1225 et 1226 après la mort de son ancien allié Cathal Croibhdhearg ou Cathal Crobderg Ua Conchobair , mais le propre territoire d’Aodh semble avoir été laissé en paix pour le reste de son règne.

Il est mort en 1230, de causes naturelles.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Aodh Méith/ Traduit par mes soins

Notes

[1] Les Cenél Conaill est le nom des descendants de Conall Gulban, fils de Niall Noigiallach, reconnu par l’histoire orale et écrite comme le co-fondateur avec son frère Eógan mac Néill dont est issu le Cenél nEógain de la puissance des Uí Néill du Nord en Ulster. Le Cenél Conaill était également connus en Écosse comme le famille de saint Columba.

[2] Sous royaume de l’Ecosse, le Galloway désigne aujourd’hui l’ancien comté de Wigtownshire (délimité par la côte à l’ouest, les collines de Galloway au nord, et le fleuve Cree à l’est) et la Stewartry of Kirkcudbright (qui s’étend du Nith au Cree, et est limité également par les collines de Galloway au Nord) dans le sud-ouest de l’Écosse, mais dont la taille a beaucoup varié au cours de l’Histoire.

[3] La seigneurie d’Irlande est un ancien État médiéval couvrant théoriquement l’ensemble de l’île d’Irlande entre 1171 et 1541, créé à la suite de l’invasion normande de l’Irlande de 1169-1171.

[4] Les Meic Uilleim ou MacWilliam forment une famille gaélique descendant de William fitz Duncan, petit-fils de Malcolm III d’Écosse. Ils sont exclus de la succession au trône par le fils de Malcolm, David 1er d’Écosse, au 12ème siècle et fomentent plusieurs rebellions pour revendiquer leur droit sur le Moray voire sur toute l’Écosse.

[5] L’Ulster est l’une des quatre provinces historiques de l’île d’Irlande. La principale ville de la province d’Ulster est Belfast.

[6] Connacht ou Connaught est une province de la République d’Irlande située à l’ouest sur la côte atlantique. La province comprend les cinq comtés de Galway, Leitrim, Mayo, Roscommon et Sligo. Après la première intervention des barons anglo-normands en Irlande Guillaume du Bourg reçoit vraisemblablement le titre de « seigneur de Connaught » mais il ne peut pas prendre possession de son domaine qui demeure entre les mains des Uí Conchobair jusqu’en 1224/1235. À cette date Richard Mor de Burgh se prévalant des droits de son père réclame l’investiture sur le Connacht. Il reçoit l’appui de son parent Hubert de Burgh qui est « Justicier d’Irlande » et qui l’autorise à effectuer une levée féodale parmi les barons normands pour conquérir le Connacht à partir de 1227. Après avoir vaincu Felim mac Cathal Crobderg Ua Conchobair roi de Connacht issu des Uí Conchobair qui ne conserve plus comme vassal du roi d’Angleterre que cinq cantons de son ancien royaume Richard de Burgh se proclama seigneur de Connaught en 1235.