Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Zopyrion

lundi 3 janvier 2022, par ljallamion

Zopyrion (mort en 331/325 avant notre ère)

Général macédonien

la thrace en orangeAprès avoir participé aux victoires macédoniennes sur le roi thrace Syrmos, il est nommé stratège [1] de la Thrace [2] par Alexandre le Grand au tout début de la campagne contre l’Empire Perse [3] en 334 avant notre ère.

Au lieu d’assurer les arrières du conquérant en Europe comme celui-ci le lui avait ordonné, il part avec une armée de 30 000 hommes vers le nord, dans une campagne contre les cités grecques du Pont Euxin [4], qui étaient en bonnes relations avec les Scythes [5] et échappaient à l’hégémonie macédonienne.

Zopyrion traverse l’Istros [6] et se dirige vers la riche cité d’Olbia du Pont [7] aux bouches de l’Hypanis [8], qu’il assiège.

Mais les Scythes et les Milésiens [9] la ravitaillant par le fleuve en denrées, flèches et projectiles, et Zopyrion se retrouve à son tour encerclé par les Gètes [10] et les Scythes, qui anéantissent l’armée macédonienne : le général lui-même trouve la mort dans la bataille.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique 323-30 av. J.-C., Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », 2003 (ISBN 2-02-060387-X)

Notes

[1] général

[2] La Thrace désigne une région de la péninsule balkanique partagée entre la Grèce, la Bulgarie et la Turquie ; elle doit son nom aux Thraces, la peuplade qui occupait la région dans l’Antiquité. Au 21ème siècle, la Thrace fait partie, à l’ouest, de la Grèce, Thrace occidentale, au nord, de la Bulgarie et, à l’est, de la Turquie, Thrace orientale.

[3] L’Empire achéménide est le premier des Empires perses à régner sur une grande partie du Moyen-Orient. Il s’étend alors au nord et à l’ouest en Asie Mineure, en Thrace et sur la plupart des régions côtières de la mer Noire ; à l’est jusqu’en Afghanistan et sur une partie du Pakistan actuels, et au sud et au sud-ouest sur l’actuel Iraq, sur la Syrie, l’Égypte, le nord de l’Arabie saoudite, la Jordanie, Israël et la Palestine, le Liban et jusqu’au nord de la Libye. Le nom « Achéménides se rapporte au clan fondateur qui se libère vers 556 av. jc de la domination des Mèdes, auparavant leurs suzerains, ainsi qu’au grand empire qui résulte ensuite de leur fusion. L’empire fondé par les Achéménides s’empare de l’Anatolie en défaisant la Lydie, puis conquiert l’Empire babylonien et l’Égypte, unissant les plus anciennes civilisations du Moyen-Orient dans une seule entité politique de façon durable. L’Empire achéménide menace par 2 fois la Grèce antique et prend fin, vaincu par Alexandre le Grand, en 330 av. jc.

[4] La mer Noire est une mer située entre l’Europe et l’Anatolie. Large d’environ 1 150 km d’ouest en est et de 600 km du nord au sud, elle s’étend sur une superficie de 413 000 km². Elle communique au nord avec la mer d’Azov par le détroit de Kertch, et au sud-ouest avec la Méditerranée par le Bosphore, la mer de Marmara et le détroit des Dardanelles. Dans l’Antiquité, les Grecs la désignèrent d’abord par Skythikos Pontos. Les Scythes, peuple de langue iranienne, la désignèrent comme Axaïna, c’est-à-dire « indigo ». Les Grecs quand ses courants et ses vents leur devinrent familiers, la désignèrente comme Pontos Euxeinos, traduit en français par Pont-Euxin.Les Romains l’appelèrent Mare Caecili, terme qui fut traduit par la suite par les bulgares en « mer Cécile ».Au 13ème siècle, elle apparaît sur les portulans génois, dans les chroniques de Wavrin et de Villehardouin sous les noms de mer Majoure c’est-à-dire « grande mer ». Le terme de Noire apparu dans les textes et les cartes à partir du 15ème siècle.

[5] Les Scythes sont un ensemble de peuples nomades, d’origine indo-européenne, ayant vécu entre le 7ème siècle et le 3ème siècle av. jc dans les steppes eurasiennes, une vaste zone allant de l’Ukraine à l’Altaï, en passant par le Kazakhstan. Les Perses désignaient ces peuples par le nom de Saka, francisé en Saces. Les sources assyriennes mentionnent les Saces dès 640 avant l’ère chrétienne.

[6] Le Danube est le deuxième fleuve d’Europe par sa longueur (après la Volga qui coule entièrement en Russie). Il prend sa source dans la Forêt-Noire en Allemagne lorsque deux cours d’eau, la Brigach et la Breg, se rencontrent à Donaueschingen où le fleuve prend le nom de Danube. La longueur du Danube dépend du point de départ considéré : 2 852 km pour la confluence de Donaueschingen mais 3 019 km à partir de la source de la Breg. Il coule vers l’est et baigne plusieurs capitales de l’Europe centrale, orientale et méridionale

[7] Olbia du Pont ou Olbia pontique est une ancienne colonie grecque fondée par les habitants de Milet sur les berges du Golfe borysthénique. On l’appelle « Olbia pontique » pour la distinguer des cinq autres « Olbia ». Son port était l’un des plus importants débouchés sur la Mer Noire pour l’exportation des céréales, du cuir, du feutre, de l’ambre, des poissons fumés ou salés et d’esclaves de la Scythie vers la Grèce, et pour l’importation des biens de l’Attique (vaisselle, vin, olives, joyaux, miel, cire…).

[8] Le Golfe borysthénique est un liman situé sur les côtes nord-ouest de la Mer Noire dont il est séparé par les péninsules du Kinbourn et d’Otchakiv. Ce large estuaire dont le nom français reprend la dénomination antique (Borysthène étant le nom scythe du Dniepr) est important pour le transport maritime, la pêche et le tourisme. Le port le plus important est Ochakiv mais la principale ville est Mykolaiv.

[9] habitants de Milet ancienne cité grecque d’Ionie, aujourd’hui en Turquie

[10] Thraces du Nord