Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Mithridate II du Pont

samedi 13 novembre 2021, par ljallamion

Mithridate II du Pont

Roi du Pont de 256/250 à 220 av. jc

Royaume du PontFils et successeur d’ Ariobarzane du Pont .

Il est l’époux de la princesse séleucide [1] Laodicé dite Laodicé A qui est une sœur des rois Séleucos II et Antiochos Hiérax et aurait reçu comme dot la Grande-Phrygie [2]. Dans ce contexte, il se trouve impliqué dans la guerre fratricide qui les oppose et dans laquelle, comme les autres dynastes d’Asie Mineure [3], Ariarathe III de Cappadoce , époux de Stratonice III , une autre fille d’Antiochos II, et Zélas de Bithynie ; il soutient le second et avec l’appui de mercenaires galates [4], ils battent Séleucos II lors de la bataille d’Ancyre [5] en 240/239 av. jc.

De son épouse Laodicé A, fille d’Antiochos II, il laisse 3 enfants

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique 323-30 av. J.-C., Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », 2003 (ISBN 2-02-060387-X), Tome I

Notes

[1] Les Séleucides sont une dynastie hellénistique issue de Séleucos 1er, l’un des diadoques d’Alexandre le Grand, qui a constitué un empire formé de la majeure partie des territoires orientaux conquis par Alexandre, allant de l’Anatolie à l’Indus. Le cœur politique du royaume se situe en Syrie, d’où l’appellation courante de « rois de Syrie ». Les Séleucides règnent jusqu’au 2ème siècle av. jc sur la Babylonie et la Mésopotamie dans la continuité des Perses achéménides.

[2] La Phrygie est un ancien pays d’Asie Mineure, situé entre la Lydie et la Cappadoce, sur la partie occidentale du plateau anatolien. Les Phrygiens sont un peuple indo-européen venu de Thrace ou de la région du Danube. Ils ont occupé vers 1200 av.jc la partie centrale et occidentale de l’Asie Mineure, profitant de l’effondrement de l’Empire hittite.

[3] L’Anatolie ou Asie Mineure est la péninsule située à l’extrémité occidentale de l’Asie. Dans le sens géographique strict, elle regroupe les terres situées à l’ouest d’une ligne Çoruh-Oronte, entre la Méditerranée, la mer de Marmara et la mer Noire, mais aujourd’hui elle désigne couramment toute la partie asiatique de la Turquie

[4] Les Galates sont des peuples celtes qui, dans l’Antiquité, ont migré dans le centre de l’Asie Mineure. De Gaule cisalpine, des troupes celtes ont pris la route des Balkans, ils ont traversé la Macédoine et gagné la Grèce, pillant au passage le temple de Delphes, lors de la Grande expédition. À ce moment ils se divisent, certains d’entre eux retournant en Gaule dans les Cévennes et autour de Toulouse où ils sont désormais désignés comme Volques Tectosages. Les autres, ayant franchi l’Hellespont, les Galates, commandés par Lutérios et Léonorios, arrivent dans ce pays vers 278 av. jc à l’invitation du roi Nicomède 1er de Bithynie afin de combattre Antiochos 1er, roi séleucide. Leur appui lui assura le trône, et il leur donna en récompense des terres situées au sud de son royaume, sur les bords du Sangarius. Avant de s’y établir, les Gaulois dévastèrent toute la partie de l’Asie Mineure baignée par la mer Egée, depuis la Troade jusqu’à la Carie. Vaincus par Antiochos 1er, roi de Syrie en 277 et par Attale 1er, roi de Pergame en 241, ils se concentrèrent dans la partie nord de la Grande Phrygie, lui donnèrent le nom de Galatie, et reçurent eux-mêmes le nom de Gallo-Grecs, parce qu’ils se mêlèrent à la population grecque et phrygienne du pays. Géographiquement, leur implantation est délimitée par le royaume du Pont et la Paphlagonie au nord, la Cappadoce à l’est, le royaume de Pergame au sud et la Bithynie à l’ouest.

[5] La bataille d’Ancyre se déroule vers 240-239 av. jc entre le roi séleucide Séleucos II et son frère Antiochos Hiérax près de l’actuelle Ankara en Turquie. Elle est remportée par Antiochos Hiérax qui parvient à conserver la gouvernance des provinces anatoliennes.