Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Manius Curius Dentatus

dimanche 8 janvier 2023, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 8 septembre 2011).

Manius Curius Dentatus

Consul romain, Censeur en 272 av. J.-C.

Romain célèbre par sa frugalité et son désintéressement, il vainquit les Samnites [1] lors de la 3ème guerre Samnite [2] ainsi que les Sabins [3] et les Lucaniens [4].

Il battit Pyrrhus 1er roi d’Épire [5] à la bataille de Beneventum [6] près de Tarente [7], en l’an 275 av. jc, et jouit 2 fois des honneurs du triomphe.

Chargé de distribuer les terres conquises aux citoyens pauvres, il en donna 14 arpents à chacun, et n’en voulut pas garder davantage pour lui. Comme certains soldats protestaient qu’ils n’en avaient pas assez, Curius répondit qu’aucun Romain ne devait trouver trop petite une terre qui suffisait à le nourrir.

Selon Plutarque, lorsque les Samnites voulurent acheter Curius Dentatus, ils se rendirent dans la petite ferme qu’il avait bâtie de ses mains et le trouvèrent près du foyer en train de cuire des navets. Curius leur répondit qu’un homme qui se satisfaisait d’un tel repas n’avait pas besoin d’or et qu’il préférait vaincre ceux qui en possédaient plutôt que d’en posséder lui-même.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de T. Corey Brennan, « M’ Curius Dentatus and the Praetor’s Right to Triumph », Historia : Zeitschrift für Alte Geschichte, Franz Steiner Verlag, vol. 43, no 4,‎ 1994

Notes

[1] Les Samnites sont des tribus sabelliennes établies dans le Samnium (région montagneuse d’Italie centrale) du 7ème à la fin du 3ème siècle av. jc. La première mention écrite des Samnites remonte à 354 av. jc dans un traité conclu avec les Romains.

[2] La troisième guerre samnite est un conflit opposant la République romaine à plusieurs peuples d’Italie centrale, ayant lieu entre 298 et 290 av. jc pour le conflit les opposant aux Samnites. Ce conflit, parfois appelé guerre italique, représente la première tentative des peuples de l’Italie centrale de s’unir contre Rome, les Samnites joignant leurs forces aux Étrusques, aux Ombriens et aux Gaulois dans le nord.

[3] Les Sabins sont un peuple d’Italie établi au nord-est de Rome a l’époque archaïque, au sud des Ombriens. Il s’agit d un peuple indo-européen, du groupe osco-ombrien. Ils sont célèbres pour leur bravoure, la simplicité de leurs mœurs et leur grand respect de la religion. De nombreuses traditions romaines, relatives en particulier aux institutions religieuses, indiquent qu’un élément sabin est présent aux premiers temps de Rome, dû sans doute à l’assimilation plutôt qu à la conquête. Selon une tradition familiale, la gens Claudia était une famille sabine qui, à une époque reculée, s était installée à Rome avec l accord des Romains.

[4] Les Lucaniens étaient un peuple italique qui habitait en Lucanie, une région de Basilicate en Italie. La langue parlée par les Lucaniens est une langue indo-européenne osque qu’ils écrivaient avec des caractères grecs. Vers le milieu du 5ème siècle av. jc, les Lucaniens ont poussé les peuples indigènes de la région de l’actuelle Basilicate vers les montagnes intérieures. Ils avaient adopté une constitution démocratique, sauf en temps de guerre, lorsqu’ils choisissent un dictateur parmi les magistrats ordinaires. En 336 av.jc, ils sont alliés de la colonie grecque de Tarente lors de son conflit avec le roi Alexandre 1er d’Épire pour le contrôle de la Grande Grèce.

[5] Région montagneuse des Balkans, partagée entre la Grèce et l’Albanie. Épire se traduit par "Continent" en français. Ses habitants sont les Épirotes. Le terme peut désigner plus particulièrement :
- la périphérie d’Épire, l’une des 13 périphéries de la Grèce. Elle est bordée à l’ouest par la Mer Ionienne ; elle est limitrophe au sud-ouest de l’Albanie, au nord de la région de Macédoine de l’Ouest, à l’est de la région de Thessalie. La périphérie (capitale Ioannina (57 000 habitants) est divisée en 4 préfectures : Thesprotie, Ioannina, Arta et Preveza.
- l’Épire du Nord, une région d’Albanie La dynastie des rois éacides du peuple des Molosses y fonda un royaume puissant au 5ème siècle av. jc, avec les autres peuples Chaones, et Thesprôtes. Pyrrhus est un des membres de cette dynastie, ainsi qu’Olympias, la mère d’Alexandre le Grand.

[6] La bataille de Beneventum ou Bénévent, qui s’est déroulée en 275 av. jc fut la dernière confrontation opposant les forces de Pyrrhus 1er (sans ses alliés Samnites) aux Romains commandés par les consuls Curius Dentatus et Cornelius Lentulus Caudinus. Elle s’est engagée non loin de Bénévent dans l’actuelle Campanie (sud de l’Italie). Cet affrontement est le tournant majeur de la guerre de Pyrrhus en Italie, car le départ de ce dernier entraînera le siège de Tarente par les Romains, qui se rend au consul Papirius Cursor en 272 av. jc. Cette victoire permet à la République romaine d’étendre ses conquêtes.

[7] Tarente est un port du sud de l’Italie construit sur le golfe de Tarente. La vieille ville, la città Vecchia, ou encore Borgo Antico, héritière de la colonie spartiate qui fut dans l’Antiquité l’une des cités les plus riches de la Grande Grèce, a été établie sur une île rectangulaire qui commande le chenal d’accès à la rade, appelée Mare Piccolo.