Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Magnus 1er de Saxe

jeudi 12 août 2021, par ljallamion

Magnus 1er de Saxe (vers 1045-1106) Duc de Saxe de 1072 jusqu’à sa mort

Fils aîné du duc Ordulf de Saxe et de son épouse la princesse Wulfhilde de Norvège , une fille du roi Olav II Haraldsson, Magnus était un ennemi acharné de l’ archevêque Adalbert de Brême . Il rejoignait la révolte du comte Otton de Nordheim contre le règne de Henri IV, après quoi il fut fait prisonnier.

Arrêté de nouveau au château de Harzburg [1] à la mort de son père en 1072, Magnus ne fut libéré qu’à la suite d’un échange de prisonniers pendant la révolte des Saxons l’année suivante. 2 ans plus tard cependant, après la victoire décisive d’Henri IV, il fut à nouveau placé en détention. Libéré une fois de plus, il se rallia aux forces de l’anti-roi Rodolphe de Rheinfelden en 1076.

Finalement, il se réconcilia avec Henri et combattait la fédération slave des Lutici [2] à la frontière orientale de la Saxe. En 1093, Magnus et Henri prince des Abodrites , ont réuni leurs forces pour lutter contre des tribus païennes.

Après la mort de Magnus, sans issue mâle, le duché de Saxe passa à Lothaire de Supplinbourg, futur empereur. Les biens propres des Billung autour de Lunebourg [3] et le long de l’Elbe [4] sont allés à ses gendres des maisons d’Ascanie [5] et de Welf [6].

Magnus 1er de Saxe épousa en 1071 la princesse Sophie fille du roi Béla 1er de Hongrie . Trois enfants sont issus de cette union

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Magnus 1er de Saxe/ Portail de la Saxe/ Catégories : Duc de Saxe

Notes

[1] Bad Harzburg est une ville du centre de l’Allemagne, située dans l’arrondissement de Goslar, en Basse-Saxe. Située au pied nord du massif de Harz, elle est bien connue pour ses établissements thermaux traditionnels. Le château de Henri IV, dont il reste quelques traces, était situé sur le haut du Harz au sud. Les murs entouraient deux bergfrieds, un grand puits, des vastes bâtiments résidentiels et une église collégiale. Une douve sépare le plateau en un tronçon oriental et en un tronçon occidental. Le fort était équipé par des ministériels originaires de Souabe. Les chroniques de Lambert de Hersfeld rapportent qu’au début de la révolte des Saxons, le 29 juin 1073, les insurgents s’installèrent aux portes du palais de Goslar. Henri IV refusait de négocier et fuyait dans les murs de son château de Harzburg tout proche. Après quelques semaines de siège mené par le comte Otton de Nordheim et l’évêque Burchard II de Halberstadt, le roi a pu échapper et fuit avec les regalia du Saint Empire vers Hersfeld en Franconie.

[2] Les Lutici (connus par diverses variantes orthographiques) sont une fédération de tribus slaves occidentales (« Wendes ») qui, entre les 10ème et 12ème siècles, vivaient dans ce qui est aujourd’hui le nord-est de l’Allemagne. Au moins en partie, ils étaient une continuation de la confédération des Vélètes du 8ème siècle. À la différence des ethnies voisines, ils n’ont créé aucun État féodal et s’opposaient à la christianisation.

[3] Lunebourg est une ville d’Allemagne située dans le Land de Basse-Saxe. Elle est la capitale de l’arrondissement de Lunebourg.

[4] L’Elbe est un fleuve d’Europe centrale qui prend sa source en République tchèque dans les monts des Géants et, après un parcours situé en majeure partie en Allemagne, se jette dans la mer du Nord par un long estuaire d’une centaine de kilomètres sur lequel se trouve Hambourg, premier port d’Allemagne. La longueur de ce fleuve est de 1 091 kilomètres.

[5] La maison d’Ascanie est l’une des plus anciennes familles allemandes, sur le plan historique, dès le 11ème siècle. Elle constitue la souche de la maison d’Anhalt, qui existe encore aujourd’hui.

[6] Brunswick